•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

1969 : l’ARPAnet étend sa toile sur la Terre

Salle d'ordinateurs du programme ARPAnet.

Le programme ARPAnet a fonctionné pour la première fois en octobre 1969.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

À l’automne 1969 survient une révolution dans le monde de la transmission des savoirs. Un message informatique est envoyé d’un campus universitaire à un autre par l’entremise d’ARPAnet. Des journalistes de Radio-Canada nous racontent les débuts de ce qui deviendra la révolution Internet.    

J’ai une image très claire d’un collègue de l’UQAM qui me fait venir dans son bureau […] et qui me dit : "Je vais voir si un de mes collègues français ne serait pas en communication". Et il tape à l’écran et […] je vois la réception du message. Pour moi, c’était une révolution assez marquante.

Pierre Bélanger, directeur des nouveaux médias à la radio de Radio-Canada, en 1999

Une invention née par peur des Soviétiques

Découverte, 28 novembre 1999

L’animateur Charles Tisseyre, de Découverte, nous le rappelle dans un reportage du 28 novembre 1999.

L’ancêtre de l’Internet, l’Advanced Research Projects Agency Network (ARPAnet), est né dans le contexte de la guerre froide entre les États-Unis et l’Union soviétique.

Au début des années 1960, les États-Unis sont inquiets.

C'est qu'en octobre 1957, les Soviétiques ont lancé dans l’espace le satellite artificiel Spoutnik-1. Les Américains craignent que leur ennemi leur dame le pion dans le domaine des technologies.

Pour restaurer sa suprématie, le département de la Défense des États-Unis finance un projet tout à fait particulier.

Ce dernier doit mettre en place en réseau les ordinateurs des centres de recherche universitaires à qui il donne de l’argent.

Le projet démarre en 1966 et reçoit le nom d’ARPAnet.

Le 12 décembre 1999, le journaliste Robert Lamarche, de l’émission Les années lumière, propose un reportage qui nous raconte l’évolution du projet.

Le journaliste a invité Pierre Bélanger, directeur des nouveaux médias à la radio de Radio-Canada, à nous faire remonter le fil des événements.

Les années lumière, 12 décembre 1999 (audio)

Photo : Radio-Canada

L’objectif de mettre en réseau les ordinateurs est réalisé pour la toute première fois le 29 octobre 1969, confirme Pierre Bélanger.

Ce jour-là, Leonard Kleinrock et son aide-programmeur Charley Kleine, du Département d’informatique de l’Université de Californie à Los Angeles, réussissent à établir un premier « nœud » du réseau.

Ils transmettent un message aux ordinateurs de l’Institut de recherche de Stanford, situé à 500 kilomètres de distance.

Cette communication disait « login » (inscrivez-vous). Mais seules les deux premières lettres, « lo », arrivent initialement à Stanford.

Les trois dernières lettres, « gin », ont été transmises une heure après pour cause de panne informatique.

Quelques semaines plus tard, les ordinateurs de l'Université de Californie à Santa Barbara et de l'Université de l’Utah sont connectés au nœud initial.

À partir de ce moment, l’expansion d’ARPAnet est fulgurante, s’accélérant au fil des innovations.

À l’automne 1971, Ray Tomlinson conçoit des boîtes à lettres électroniques. Il parvient aussi à expédier le tout premier courriel.

En 1973, le Protocole de transfert des fichiers (FTP) est imaginé. Il facilite la transmission de dossiers vers un autre ordinateur connecté au réseau ARPAnet.

En 1974, les ingénieurs-informaticiens Vinton G. Cerf et Bob Kahn inventent la transmission contrôle, le protocole/Internet-protocole (TCP/IP), qui uniformise l’utilisation d’ARPAnet.

Le TCP/IP est l'élément clé qui permet l'existence d'Internet, le réseau des réseaux.

Il faut comprendre qu'il existe, outre l’ARPAnet, d’autres réseaux de communication qui s’adressent à des publics déterminés.

Le TCP/IP constitue un code commun d’utilisation pour tous ces réseaux.

En 1985 est créée la Fondation nationale de la science (NSF), qui facilite leur amalgamation.

À la fin des années 1980, les Américains peuvent se connecter au réseau de la NSF.

En 1992 est inventé le web, la Toile mondiale. En 1993, le premier navigateur de la Toile (browser) apparaît.

ARPAnet est peut-être oublié, mais c’est ce programme qui a permis une véritable révolution des communications et des savoirs depuis 50 ans.

Encore plus de nos archives

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Archives

Techno