•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Raid international Gaspésie tire sa révérence

Participants au dessus de l'eau qui sautent d'une plateforme à une autre.

En 2018, une grande partie des épreuves avait lieu à Percé. (archives)

Photo : courtoisie : Adventuremag

Radio-Canada

Le sixième et dernier Raid international Gaspésie se déroulera du 12 au 15 septembre à Carleton-sur-Mer. Si l'événement tire sa révérence, les sportifs n'ont pas dit leur dernier mot pour autant.

Le porte-parole du rassemblement sportif, Daniel Labillois, explique que l'organisation souhaite passer le flambeau pour des raisons financières, entre autres.

On arrive à la troisième année d'un financement de trois ans et financer le Raid c'est excessivement difficile parce qu'il n'y a pas de programme attitré à ça, explique-t-il.

L'événement nécessite un budget annuel de 800 000 $.

On voyait ça comme un cycle et au départ on pensait le faire trois ans, alors de l'avoir fait six ans, pour nous, c'est vraiment au-delà de toute attente.

Daniel Labillois, porte-parole du Raid international Gaspésie

Par ailleurs, M. Labillois affirme que l'équipe a le sentiment du devoir accompli.

En plus d'avoir positionné la Gaspésie sur la scène sportive internationale, le porte-parole estime que le Raid a contribué à démocratiser le sport auprès des Gaspésiens.

Des centaines de jeunes se préparent sur leur vélo.

Le Prologue jeunesse permet d'initier les jeunes à ce genre d'événement sportif.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

C'était vraiment ça la volonté, la visibilité médiatique internationale. On a accueilli des reporters de partout dans le monde, l'émission de télé a franchi le cap d'un milliard de spectateurs dans plus de 70 pays. On voulait faire bouger les gens, on voulait allonger la saison touristique, on voulait développer des partenariats entre les communautés et les organismes de la région, et tout ça, c'est atteint. On est très heureux, dit-il.

Un Raid nouveau genre?

M. Labillois assure que plusieurs options sont déjà étudiées par d'autres sportifs qui souhaitent reprendre l'événement sous une autre forme.

La communauté de raideurs est excessivement active. Il y a plusieurs pistes actuellement, et c'est certain qu'il va y avoir quelque chose d'autre qui va apparaître, affirme-t-il.

La Ville de Carleton-sur-Mer a également entamé des démarches dans cet objectif.

On travaille déjà depuis plusieurs mois avec des partenaires à réfléchir à d'autres scénarios pour 2020 et 2021.

Mathieu Lapointe, maire de Carleton-sur-Mer

Il y a vraiment un dynamisme, un élan qui a été créé par le Raid et on veut maintenir cet engouement là pour des événements sportifs, affirme le maire.

Une compétition plus humaine

En plus d'être le dernier, ce sixième Raid sera également le plus humain, selon M. Labillois.

Cette année, on a ajouté une douzaine de points de contrôle par jour, et ça va être des endroits très particuliers. Ils vont rencontrer des personnes, à un moment ils vont être dans un verger, ils vont entendre des histoires, ça va être un parcours très humain et surprenant, assure le porte-parole.

Deux athlètes traversent une rivière et transportent leur vélo sur leur épaule.

En 2017, le Raid s'est tenu en partie dans le parc national de la Gaspésie.

Photo : Raid international Gaspésie

Le départ et l'arrivée se feront à Carleton-sur-Mer tandis que les épreuves mèneront les athlètes dans le secteur de Matapédia-et-les-Plateaux, en passant par le parc national de Miguasha.

Le Raid est une course d’orientation et d’endurance qui se pratique en équipe de deux avec assistance technique. En trois jours, les raideurs doivent parcourir 300 km ou 150 km, à la course, à la nage, au vélo, au canot et à des sections de cordes.

Le Raid international Gaspésie 2019 en chiffres

  • 72 équipes
  • 144 athlètes
  • 4 équipes canadiennes hors Québec
  • 9 équipes internationales
  • 14 équipes féminines
  • 38 équipes gaspésiennes

Avec les informations d'Isabelle Larose

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Événements sportifs