•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Campagne lancée ou non, les conservateurs sauteront dans la mêlée mercredi

Andrew Scheer regarde la caméra en applaudissant.

Le chef conservateur, Andrew Scheer, lancera la campagne de son parti mercredi.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Le Parti conservateur du Canada entamera officiellement sa campagne mercredi, peu importe si la course électorale est lancée ou non.

Le parti a confirmé qu’il comptait lancer ses propres activités électorales mercredi dans les circonscriptions de Trois-Rivières, au Québec, et de Vaughan–Woodbridge, en Ontario.

Le chef conservateur Andrew Scheer se rendra donc en Mauricie mercredi midi, puis dans le Grand Toronto, plus tard dans la journée.

On ignore toujours si Justin Trudeau demandera d’ici là à la gouverneure générale, Julie Payette, de dissoudre la Chambre des communes et de déclencher officiellement la campagne électorale en vue du scrutin du 21 octobre prochain. Le premier ministre a jusqu'au 15 septembre pour se conformer à la loi électorale.

La circonscription de Vaughan–Woodbridge a été chaudement disputée aux dernières élections, en 2015. Elle a été remportée par le Parti libéral avec 48,7 % des voix; les conservateurs étaient quant à eux arrivés derrière avec 43,9 % des voix.

Cette année, le député libéral sortant Francesco Sorbara affrontera notamment la communicatrice Teresa Kruze, qui se présente pour le Parti conservateur, la candidate du Parti vert Raquel Fronte, une agente de bord, ainsi que Domenic Montesano, du Parti populaire du Canada. Le Nouveau Parti démocratique n'a pas encore annoncé de candidature dans cette circonscription.

Dans Trois-Rivières, le candidat conservateur avait obtenu 18,6 % des votes, en troisième position derrière le Parti libéral et le NPD.

Cette année, les conservateurs ont réussi à recruter Yves Lévesque, l'ancien maire de Trois-Rivières, pour affronter notamment le député sortant, Robert Aubin, du NPD, ainsi que la conseillère municipale Valérie Renaud-Martin, qui se présente pour le Parti libéral. Le Bloc québécois y sera représenté par l'ex-enseignante Louise Charbonneau, et le Parti vert, par Marie Duplessis.

Notre dossier Élections Canada 2019
Avec les informations de La Presse canadienne

Politique fédérale

Politique