•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 mois de prison pour avoir conduit sous l'effet de drogues dures

Métamphétamine (archives)

Métamphétamine (archives)

Photo : Radio-Canada / CBC

Yannick Bergeron

Un conducteur arrêté alors qu'il était complètement intoxiqué par la drogue a plaidé coupable lundi matin, au palais de justice de Québec.

Alexandre Hyland est condamné à 4 mois de prison et n'aura pas le droit de conduire pour les trois prochaines années.

Le 13 février dernier, un automobiliste compose le 911 pour signaler à la police qu'un véhicule circule en sens inverse, sans s'arrêter aux feux rouges.

Des patrouilleurs vont finalement retrouver la voiture d'Alexandre Hyland, enlisée dans un banc de neige.

L'homme de 36 ans a des gestes incontrôlables et les policiers remarquent que ses doigts sont très écartés, et recroquevillés.

Cocktail de drogue

Face à ces symptômes, Hyland est conduit au poste où l'alcotest ne démontrera aucune trace d'alcool.

Il a cependant dû fournir un échantillon d'urine qui a confirmé qu'il avait consommé du GHB, des méthamphétamines et de la cocaïne avant de prendre le volant.

Alexandre Hyland a pris le chemin de la prison, mais son dossier reviendra devant les tribunaux au cours des prochaines semaines.

La poursuite réclame la saisie du véhicule qu'il conduisait, puisqu'il s'agit d'une récidive.

Le résident de Charlesbourg en est à sa troisième condamnation pour conduite avec les facultés affaiblies, depuis 2015.

Drogues et stupéfiants

Justice et faits divers