•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des militaires en renfort en Nouvelle-Écosse pour réparer des dégâts de Dorian

Des soldats sortent de l'équipement de leur véhicule blindé garé le long d'une rue.

Environ 450 militaires canadiens prêtent main-forte à la Nouvelle-Écosse à la suite du passage dévastateur de la puissante tempête Dorian.

Photo : Radio-Canada / Elisa Serret

Radio-Canada

Quelques centaines de membres des Forces armées canadiennes aident la Nouvelle-Écosse à se remettre du passage de la tempête post-tropicale Dorian.

Présentement, nous avons environ 450 personnes qui sont prêtes sur le terrain à travailler, affirme le brigadier-général Roch Pelletier, de la Force opérationnelle interarmée atlantique.

Le déploiement, effectué à la demande des autorités provinciales, comprend environ 200 militaires de la base de Gagetown, au Nouveau-Brunswick, environ 200 réservistes de la Nouvelle-Écosse et une cinquantaine d’autres militaires affectés au soutien logistique, précise-t-il.

Des soldats installent des lits de camp dans une grande salle.

Des militaires de Gagetown (Nouveau-Brunswick) s'installent temporairement à Halifax pour appuyer les travaux de rétablissement à la suite du passage de la tempête Dorian.

Photo : Radio-Canada / Michèle Brideau

La puissante tempête post-tropicale Dorian a notamment fait tomber des branches et des arbres entiers dans les rues et sur des fils électriques, provoquant des pannes de courant record dans la province.

Nos priorités sont vraiment pour supporter les équipes qui vont rétablir l’électricité. En priorité, ce ne sera pas nécessairement de ramasser les branches dans les rues. Ça va être concentré pour s’assurer que les équipes puissent travailler, rétablir l’électricité le plus rapidement possible, souligne le brigadier-général.

Un employé civil dans une nacelle travaille au milieu des branches d'un arbre énorme renversé sur les lignes.

Les monteurs de lignes travaillent dans des conditions difficiles pour rétablir le courant en Nouvelle-Écosse.

Photo : Radio-Canada

Les militaires vont épauler les autorités locales aux endroits où elles ont besoin d’aide.

Hier soir, on a eu pour la première fois des demandes qui vont probablement être à l’extérieur de la ville d’Halifax. Aujourd’hui, c’est en train d’être confirmé ce matin. C’est pour ça qu’on a activé des troupes de réservistes qui viennent de différentes régions de la Nouvelle-Écosse. Dès que les demandes vont être connues, nous avons déjà des réservistes qui sont dans leurs propres garnisons et qui sont prêts à opérer un peu partout en Nouvelle-Écosse, explique le brigadier-général Roch Pelletier.

Avec les renseignements de l’émission radiophonique La matinale, d’ICI Acadie.

Nouvelle-Écosse

Incidents et catastrophes naturelles