•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les dégâts de Dorian au Canada en quelques photos

Des bacs de recyclage flottent sur l'eau dans une rue résidentielle inondée.

Les rues de Pointe-Canot, dans la Péninsule acadienne, étaient inondées après le passage de Dorian.

Photo : Radio-Canada / François Vigneault

Radio-Canada

Dorian aura finalement causé plus de peur que de mal. L'ouragan, qui a semé la dévastation aux Bahamas, n'a au final causé que des dégâts matériels. Mais, au regard des photos qui racontent la tempête, force est de constater que les Maritimes ont été fort chanceuses de s'en tirer sans victime. État des lieux en quelques clichés chocs.

Nouvelle-Écosse

Lors de son passage à Halifax, Dorian, samedi soir, Dorian avait été rétrogradé en tempête quasi tropicale. Les vents ont soufflé jusqu'à 120 km/h dans la capitale de la Nouvelle-Écosse, entraînant de nombreuses chutes d'arbres et provoquant des coupures de courant chez 80 % des résidents d'Halifax.

Un arbre déraciné est tombé à travers une rue, arrachant des fils électriques.

Après le passage de la tempête, environ 400 000 résidents d'Halifax étaient dans le noir samedi.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Au centre-ville d’Halifax, une grue s’est effondrée sur le toit d’un immeuble en construction. La police d'Halifax avait pourtant prévenu l'exploitant de sécuriser cette pièce d'équipement. Le ministère du Travail enquête pour savoir pourquoi cet avis n'a pas été suivi. Personne n'a été blessé lors de l'incident.

Grue jaune tombée sur le toit d'un immeuble en construction.

Une grue s'est effondrée sur un édifice en construction de la rue South Park, samedi après-midi à Halifax.

Photo : Radio-Canada / Craig Paisley

Quatre toits ont aussi été arrachés et ont terminé leur vol plané sur des automobiles qui étaient heureusement vides.

Des voitures sont écrasées par une toiture sous la pluie.

Une toiture a été arrachée d'un immeuble et a atterri sur des véhicules garés non loin, à Halifax.

Photo : Radio-Canada / Craig Paisley

Dans le port d’Halifax, les vagues ont déferlé et endommagé certaines sections de la promenade du front de mer. Heureusement, la tempête a frappé à l'heure de la marée basse, sinon les dégâts auraient été bien plus importants, selon les autorités. En tout, 138 millimètres de pluie sont tombés sur la province.

Des vagues montent sur un quai

L'eau a touché les restaurants du front de mer à Halifax, où les trois refuges ouverts pour les sinistrés ont hébergé environ 150 résidents.

Photo : Radio-Canada / Alain Arseneau

Des hommes se tiennent debout sur le toit d'une maison submergée et remorquée par un bateau.

Une maison se fait remorquer par un bateau à Herring's Cove, en Nouvelle-Écosse.

Photo : Radio-Canada / Elisa Serret

Nouveau-Brunswick

Au Nouveau-Brunswick, 44 000 clients d'Énergie NB étaient sans courant samedi en après-midi. Les efforts de rebranchement s'étaleront sur plusieurs jours, selon NS Power, qui précise que les lignes à haute tension n'ont pas été touchées.

Dans plusieurs ports, les bateaux ont été malmenés. Au Yacht club de Shediac, trois rangées de quais ont été emportées par Dorian, et les bateaux amarrés ont été poussés contre les roches.

Des voiliers éparpillés dans une marina au Nouveau-Brunswick. Image prise des airs.

Des voiliers projetés dans tous les sens au Shediac Bay Yacht Club, au Nouveau-Brunswick.

Photo : Gilles Maillet

Deux hommes regardent un bateau échoué sur les abords du quai.

Le Yacht Club de la baie de Shediac, qui héberge 150 bateaux, a été grandement affecté par Dorian.

Photo : Radio-Canada / Jessica Savoie

Des bateaux de pêche échoués sur des rochers.

Poussés par Dorian, des bateaux se sont échoués sur les rives de Petit-Cap, près de Cap-Pelé, au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / Kassadra Nadeau

Île-du-Prince-Édouard

Les vents ont atteint les 120 km/h et causé des pannes de courant dans 55 000 foyers. Plusieurs ports ont aussi été touchés par la tempête.

Deux bateaux submergés.

Des bateaux ont coulé au quai de Covehead, à l'Île-du-Prince-Édouard.

Photo : Radio-Canada / Paul Légère

Îles-de-la-Madeleine

Aux îles, presque l'archipel au complet a manqué de courant samedi soir, mais les deux câbles sous-marin ont tenu le coup et les communications sont maintenues, contrairement à ce qui s'est produit lors de la tempête de novembre 2018. Par contre, l'érosion des berges a été accentuée par le passage de Dorian. À court terme, il faudra faire des choix stratégiques et adopter une position de recul ou de retrait à certains endroits, a déclaré Jonathan Lapierre, maire des Îles-de-la-Madeleine.

Une partie de la piste cyclable détruite avec une clôture affaissée

La piste cyclable de Cap-aux-Meules a été rongée par la tempête.

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Une résidence dans l'eau.

Plusieurs chalets de bord de mer ont sombré dans l'eau aux îles.

Photo : Radio-Canada / Bruno Lelièvre

Terre-Neuve-et-Labrador

Dorian a commencé à se faire sentir dimanche en après-midi. Le long de la côte ouest et de la péninsule Great Northern, des vagues de plus de 10 mètres de haut peuvent déferler. La tempête devrait avoir traversé Terre-Neuve en milieu de soirée.

Des vagues qui frappent la rive.

Environ 3500 clients de Newfoundland Power avaient perdu l'électricité en matinée.

Photo : Radio-Canada / Marie-Isabelle Rochon

Incidents et catastrophes naturelles

Environnement