•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le domaine skiable à la station Lake Louise sera réduit de 30 %

L'endroit central de la station de sports d'hiver, avec les montagnes au loin, rempli de skieurs s'y rassemblant.

La station de Lake Louise, dans les Rocheuses albertaines, est une destination très prisée des skieurs.

Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

Radio-Canada

Parcs Canada a annoncé une entente avec la station de ski Lake Louise afin d'en réduire le domaine skiable de 30% dans les prochaines années.

La surface remise à Parcs Canada représente près de 1000 hectares.

La mesure, qui sera mise en place sur une période de 5 à 15 ans, fait partie d’un plan de protection des espèces, entre autres les grizzlis, les carcajous et les chèvres de montagne.

« Tout en offrant aux visiteurs une expérience enrichissante, les centres de ski bien gérés font de la protection de l’environnement une priorité et contribuent aux objectifs de conservation de Parcs Canada », lit-on dans le communiqué de Parcs Canada annonçant la nouvelle.

Les changements s’appliqueront également aux mois d’été. Les sentiers de randonnée seront relocalisés à une altitude plus élevée afin de maintenir un habitat adéquat pour les grizzlis.

Parcs Canada mentionne également dans son communiqué un effort de protection du pin à écorce blanche, une espèce menacée, ainsi qu’une réduction importante des prélèvements d’eau dans la rivière Pipestone et le ruisseau Corral pendant les périodes de faible débit

En échange, la station de ski Lake Louise reçoit la pemission de faire des travaux majeurs pour améliorer les installations, notamment avec la construction de nouvelles pistes de ski et d’un nouveau pavillon ainsi que la modification de certaines parties du terrain pour en améliorer la sécurité et la circulation.

Alberta

Protection des espèces