•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bords de mer dévastés par Dorian : « ça fait mal au cœur de voir ça »

Des voiliers éparpillés dans une marina au Nouveau-Brunswick. Image prise des airs.

Des voiliers projetés dans tous les sens au Shediac Bay Yacht Club, au Nouveau-Brunswick.

Photo : Gilles Maillet

Des arbres tombés dans les rues, des quais malmenés, des bateaux projetés sur des rochers... Dorian a laissé d'importantes traces de son passage dans les communautés du sud-est du Nouveau-Brunswick.

Il n'est que 7 h dimanche matin, mais déjà, le quai de Pointe-du-Chêne, près de Shediac, est bondé. Les gens sont venus constater les dégâts laissés par Dorian.

Des dizaines de bons samaritains donnent un coup de main à des pêcheurs qui tentent de récupérer de l'équipement tombés à l'eau.

Un homme amarre son bateau au quai.

Des pêcheurs tentent de récupérer leur embarcation et leurs outils de pêche tombés à l'eau, au quai de Pointe-du-Chêne.

Photo : Radio-Canada

On n'a pas dormi de la nuit. On avait peur pour le bateau, mais c'était quand même pas mal moins pire qu'on pensait que ce serait finalement , dit Mario Gagnon alors qu'il saute à bord de son bateau.

Il n'est pas le seul à courir un peu partout, dimanche matin. De nombreux curieux sont sur place et offrent un coup de main aux propriétaires de bateaux qui tentent de mettre un peu d'ordre sur le quai.

Ça frappait fort aux fenêtres, la pluie, j'en revenais pas. Je suis pas certaine encore si j'ai perdu des choses ou pas dans ma cour arrière, mais on va aller voir après notre café, affirme une automobiliste, venue avec ses enfants pour photographier ce paysage de désolation.

Des morceaux de fenêtres fracassées, des planches de bois avec des clous et de gros rochers jonchent le stationnement du quai. Les gens se demandent combien de temps il faudra pour tout remettre en ordre.

Des fenêtres cassées.

Les boutiques installées au quai de Pointe-du-Chêne de Shediac ont été lourdement endommagées par les vents fort.

Photo : Radio-Canada / Jessica Savoie

Au Yacht club de la baie de Shediac, c'est aussi la course folle. Les gens se stationnent le long des rues environnantes et marchent jusqu'au quai pour prendre des photos, malgré le froid pénétrant et la fine pluie qui tombe toujours.

Des hommes debout sur un quai arraché regardent les dégâts de l'ouragan Dorian sur les embarcations au Yacht Club de Shediac. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des hommes debout sur un bout de quai arraché constatent les dégâts causés par Dorian sur les embarcations au Yacht Club de Shediac.

Photo : Radio-Canada / Jessica Savoie

À cet endroit, les dégâts sont plus importants qu'à Pointe-du-Chêne : trois rangées de quais ont été emportées par Dorian. Les bateaux ont été poussés contre les roches. L'heure est maintenant au bilan, mais encore trop tôt pour mettre un prix sur ce qui a été perdu pour les 150 membres de la marina.

Ça fait mal au cœur de voir ça, a confié le gérant du club, Gerry O'Brien.

Un voilier déposé sur des rochers sur la rive d'une marina.

Un voilier échoué de la marina de Shediac.

Photo : Radio-Canada / Patrick Lacelle

On conseille aux gens de ne pas s'approcher de la scène, mais les plus courageux enjambent les débris, abasourdis par tant de destruction.

Un bateau renversé et un quai arraché.

Les dégâts causés par Dorian au Yacht Club de Shediac sont lourds.

Photo : Radio-Canada / Jessica Savoie

On est en vacances ici depuis trois jours. On s'était dit qu'on devait venir prendre des photos en famille ici [au Yacht Club] et ce matin, on regarde tout ça et on regrette de ne pas [être venus] dit Bruno Tremblay, de Montréal.

C'est incroyable quand même, on ne dirait pas que c'est le même endroit. On voit que ç'a dérangé beaucoup de monde.

Des gens sur un quai regardent les bateaux.

Des dizaines de personnes se sont aussi rendues au Yacht Club de Shediac dimanche matin pour voir les dégâts.

Photo : Radio-Canada

La famille Tremblay a loué un chalet pour la semaine à Pointe-du-Chêne. Les parents racontent qu'ils hésitaient à venir dans la région compte tenu de la trajectoire de Dorian, mais ils n'ont finalement pas voulu annuler leurs vacances.

Quand la tempête a frappé, ils regrettaient un peu de ne pas être restés à Montréal.

Les enfants ont dormi dans notre lit, le bruit de la tempête leur a vraiment fait peur. Même pour nous, les adultes, c'était assez incroyable quand même , affirme M. Tremblay.

Deux femmes se tiennent par les épaules et regardent les bateaux.

Des dizaines de personnes regardaient les dégâts au Yacht Club de la baie de Shediac, le matin suivant la tempête.

Photo : Radio-Canada / Jessica Savoie

Cap-Pelé n'a pas été épargné

À quelques kilomètres de Shediac, le village de Cap-Pelé a aussi été durement touchée.

Son équipe des mesures d'urgence est sur la route depuis 1 h, dimanche matin, pour tenter de nettoyer les dégâts. Les autorités municipales indiquent que quelques résidences ont été évacuées.

Un parc pour enfant.

La municipalité de Cap-Pelé a été durement touchée par le passage de l'ouragan Dorian.

Photo :  Facebook (capture d'écran)

Comme à Shediac et Pointe-du-Chêne, plusieurs bateaux de pêche ont été poussés sur le rivage. Les pêcheurs étaient nombreux à venir constater les dégâts, dimanche matin.

Jean-Luc Leblanc est un de ceux dont le bateau s'est échoué, à Petit-Cap.

Je le savais, hier soir. On était au quai toute la soirée puis le quai s’est défait.

Des bateaux de pêche échoués sur des rochers.

Poussés par Dorian, des bateaux se sont échoués sur les rives de Petit-Cap, près de Cap-Pelé au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / Kassadra Nadeau

Il n’en est qu’à sa deuxième année en tant que pêcheur et craint que sa saison de pêche ne soit terminée. Là, il faut que je me trouve un autre bateau pour finir ma saison. Je vais peut-être devoir en louer un, indique-t-il. 

À Grand-Barachois, le paysage ressemble beaucoup à ceux de Shediac et de Cap-Pelé. Des bateaux sont échoués le long des quais et des gens se promènent en voiture pour prendre des photos du paysage qui s'offre à eux.

Un bateau est échoué sur un quai de Grand-Barachois.

Un bateau est échoué sur un quai de Grand-Barachois, dimanche matin.

Photo : Avec la gracieuseté de Robert Malenfant

Le sud du Nouveau-Brunswick n'oubliera pas de sitôt cette tempête post-tropicale, la plus forte de mémoire récente à secouer la région.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Incidents et catastrophes naturelles