•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ruth Ellen Brosseau, la députée devenue agricultrice par amour

Une femme et un homme sur un tracteur vert.

La députée fédérale de Berthier-Maskinongé, Ruth Ellen Brosseau, participe aux activités de la ferme de son conjoint, Nicolas Gauthier, à Yamachiche.

Photo : Radio-Canada / Marie-Pier Bouchard

Marie-Pier Bouchard

Parachutée et élue en 2011 comme députée dans Berthier-Maskinongé, une circonscription dont elle ne connaissait rien, Ruth Ellen Brosseau y est aujourd’hui chez elle. Peu importe l’issue du scrutin le 21 octobre, elle n’a pas l’intention de partir. Son coeur est désormais à Yamachiche, sur la ferme de son amoureux, où elle s’implique de plus en plus.

Quand je suis sur la ferme, c'est la blonde de Nicolas, précise d’emblée Ruth Ellen Brosseau lorsqu’elle nous accueille à la ferme de son conjoint.

Elle raconte que c’est sa nomination comme porte-parole adjointe en agriculture et agroalimentaire, en 2012, qui l’a amenée à s’impliquer dans le monde agricole et finalement à faire la connaissance de son amoureux.

J'avais zéro expérience sur une ferme avant.

Ruth Ellen Brosseau, députée de Berthier-Maskinongé
Une femme à la campagne en entrevue à la caméra.

Ruth Ellen Brosseau, députée de Berthier-Maskinongé

Photo : Radio-Canada

L’été, je faisais la tournée des marchés publics, c’est la chance de rencontrer les producteurs, échanger avec les artisans. Faire l’épicerie aussi, pour moi c’est important d’encourager l’achat local. C’est là où j’ai rencontré Nicolas, se souvient-elle.

Depuis un an, elle partage son temps entre la Chambre de communes, son bureau de circonscription... et la ferme.

Elle m'accompagne dans toutes les fonctions. Elle m'encourage, elle me pousse, elle me donne toujours le petit élan qui manque.

Nicolas Gauthier, propriétaire du Rieur sanglier
Un homme devant une maison en entrevue à la caméra.

Nicolas Gauthier, propriétaire de la ferme Le rieur sanglier

Photo : Radio-Canada

Quand tu es avec les animaux, tu décroches vraiment, tu ne penses pas nécessairement à la politique. J'adore les animaux. Ici, on a des sangliers, des cerfs et des bisons. Des bisons de compagnie, Bernie et Carole, raconte Ruth Ellen Brosseau.

Un homme et une femme en train de nourrir des bisons.

La députée de Berthier-Maskinongé, Ruth Ellen Brosseau, et son conjoint, Nicolas Gauthier

Photo : Radio-Canada / Marie-Pier Bouchard

Que ce soit pour nourrir ou soigner les animaux, servir les clients du restaurant, de la boucherie et ceux des marchés publics ou encore pour faire des livraisons, Ruth Ellen Brosseau s’implique dans toutes les sphères de l’entreprise.

J'enlève mon chapeau de députée. Quand je suis ici, c'est pour donner un coup de main à Nicolas, tient-elle à préciser à nouveau.

Une femme travaille sur une ferme.

La députée de Berthier-Maskinongé, Ruth-Ellen Brosseau, nourrit les animaux de la ferme de son conjoint quelques matins par semaine.

Photo : Radio-Canada / Marie-Pier Bouchard

À l’approche du déclenchement de la campagne électorale fédérale, Nicolas se prépare lui aussi à donner un coup de main à sa douce.

Aussitôt que mes bêtes vont avoir mangé, je vais me débrouiller pour la suivre. C'est la première fois que je vais vivre... ou subir une campagne? conclut-il en riant.

Alors qu’elle s’apprête à vivre une troisième campagne électorale, cette fois aux côtés de son conjoint agriculteur, Ruth Ellen Brosseau ne peut s’empêcher d’avoir une pensée pour son grand-père, qui est aujourd’hui décédé.

Mon grand-père, qui me taquinait tout le temps, me disait “Ruth, un jour tu vas marier un producteur de porcs. Je te vois et tu vas marier un producteur de porcs”. Finalement, je suis tombée en amour avec un producteur de sangliers, raconte-t-elle avec le sourire.

Mauricie et Centre du Québec

Art de vivre