•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les parents de la pilote Hind Barch remercient les équipes de recherche

Un couple de Marocains en larmes.

Touria Maataoi et Khalid Barch continuent de croire qu'ils pourront retrouver leur fille disparue.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les parents de la pilote Hind Barch, disparue dans la nuit de mercredi à jeudi dans la région de Sherbrooke, ont remercié les équipes de recherche sur le terrain.

Bouleversés par cette disparition,Touria Maataoi et Khalid Barch ont affirmé être surpris par la participation des bénévoles qui ont arpenté le secteur où la jeune femme était portée disparue.

Merci beaucoup pour votre participation. [...] Je sais que vous avez des engagements pour la fin de semaine et tout, j’en suis consciente. Mais vous avez laissé tout ça pour venir en aide à une personne que vous ne connaissez même pas, dont vous avez entendu parler dans les nouvelles, mais moi je la connais, c’est ma fille.

Touria Maataoi, mère de Hind Barch

Recherches aériennes

Sur le terrain, les bénévoles ont arpenté les quartiers résidentiels au nord du lac Brompton. Ils ont frappé aux portes des riverains à la recherche de gens qui auraient aperçu l’appareil de type Cessna 172 que pilotait Hind Barch.

L'avion, qui appartient à l'école d'aviation Cargair, est parti dans un premier temps de Mirabel en direction de Sherbrooke etn'est jamais revenu à son point de départ.

Une jeune femme de 22 ans, Hind Barch, prend un égoportrait.

Hind Barch, 22 ans

Photo : FACEBOOK

Le dernier signal cellulaire émis par la pilote était situé à environ 37 km au nord-ouest de Sherbrooke, dans le secteur de Racine.

Samedi, les bénévoles ont dû cesser leurs recherches dans la forêt puisque le terrain était jugé trop dangereux par les autorités policières. Deux hélicoptères ont survolé les lieux à la recherche d’indices.

Une jeune passionnée des airs

Les parents de Hind Barch se souviennent avec émotion de l’enthousiasme de leur fille par rapport à l’aviation. Selon sa mère, elle rêvait depuis son enfance de devenir pilote.

La jeune fille d’origine marocaine était d’ailleurs devenue agente de bord avant d’obtenir avec fierté son permis de pilotage.

La mère en larmes.

Touria Maataoi a volé avec sa fille la veille de sa disparition.

Photo : Radio-Canada

Elle a 22 printemps, elle est très impliquée au sein de sa famille [...] elle est sportive, elle est très éveillée, elle est très calme, elle aime les gens, c’est une fille très remarquable, elle fait du bien.

Touria Maataoi, mère de Hind Barch

Touria Maataoi garde un souvenir mémorable de la veille de cette disparition. La jeune fille de 22 ans et sa mère s’étaient envolées ensemble vers Rawdon, dans Lanaudière.

On a eu du fun ensemble, relate Touria Maataoi au bord des larmes. On a pris des photos et des vidéos du décollage et de l’atterrissage, elle a bien fait son trajet.

Touria Maataoi peine à croire que cette journée précéderait un tel drame, bouleversant toute la famille.

Avec les informations de Jean Arel

Estrie

Disparition