•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le lieu de l'éclosion de légionellose à Moncton demeure secret

Dr Yves Léger.

Le Dr Yves Léger

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La bactérie responsable de la récente éclosion de légionellose à Moncton provient d'une tour de refroidissement d'un édifice dans l'ouest de la ville. Toutefois, les autorités ont refusé jusqu'ici d'identifier cet édifice.

Seize personnes âgées de 30 à 78 ans ont contracté la maladie, au même endroit à Moncton.

Le Dr Yves Léger, médecin-hygiéniste de l'est du Nouveau- Brunswick, considère qu'il n’y a aucun avantage pour le public à connaître cette information, puisque la tour a été désinfectée.

La conseillère municipale de la Ville de Moncton, Paulette Thériault, souhaiterait que toutes les informations soient rendues publiques.

« Je trouve que c'est un peu inquiétant [...] C'est bien que les citoyens soient bien informés, donc on parle d'un problème qui peut affecter leur santé, donc, à mon avis, toute information... écoutez, faut être transparent, on a des gens qui ont été très, très malades.  »

— Une citation de  Paulette Thériault, conseillère municipale de la Ville de Moncton
La conseillère municipale à la Ville de Moncton, Paulette Thériault.

La conseillère municipale à la Ville de Moncton, Paulette Thériault.

Photo : Radio-Canada

Pour sa part, le député libéral de Moncton-Centre Rob McKee appui la démarche actuelle des autorités médicales.

M. McKee estime qu'il faut divulguer l'information aux gens qui fréquentent l'immeuble touché, mais pas à l'ensemble de la population.

« Nous comprenons l'importance de la transparence en matière de santé publique dans des cas comme ceci, mais aussi il y a un risque sur la réputation d'un tel emplacement. »

— Une citation de  Rob McKee, député libéral de Moncton-Centre
Le député Rob McKee

Le député Rob McKee

Photo : Radio-Canada / Margaud Castadère

Le député Rob McKee et la conseillère municipale Paulette Thériault recommandent la création d'un registre des tours de refroidissement et l'obligation de maintenir des normes de propreté.

D'après les informations de Michel Corriveau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !