•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bianca Andreescu ou la progression fulgurante de l'étoile du tennis canadien

Bianca Andreescu serre le poing gauche après un point victorieux aux Internationaux des États-Unis

Bianca Andreescu lors de son match de huitièmes de finale aux Internationaux des États-Unis.

Photo : Getty Images / DON EMMERT

À l’issue de sa deuxième finale de suite contre la huitième raquette mondiale Serena Williams samedi, Bianca Andreescu pourrait être la première Canadienne à remporter un titre du grand chelem en simple.

L'exploit de remporter les Internationaux des États-Unis pourrait venir couronner une année de tennis hors du commun.

À seulement 19 ans, l’étoile montante du tennis Bianca Andreescu vit les meilleurs moments de sa jeune carrière professionnelle. La native de Mississauga, en Ontario, se retrouve maintenant aux portes du top 10 mondial, trois ans après son arrivée dans les classements en 2016.

Après sa victoire devant le public de Toronto à la Coupe Rogers, Bianca Andreescu avait amassé 2837 points au classement du circuit féminin de tennis (WTA), ce qui la plaçait au 15e rang des meilleures joueuses du monde.

L’an dernier à pareille date, la Canadienne avait amassé 264 points et se retrouvait en 210e position mondiale à l’ouverture du tournoi des Internationaux de tennis des États-Unis à Flushing Meadows.

Depuis août 2018, Andreescu a remporté cinq tournois professionnels, dont deux compétitions importantes sanctionnés par la WTA : celui d’Indian Wells le 6 mars et la Coupe Rogers le 11 août.

La jeune joueuse aura aussi connu une année faste financièrement. Ses gains financiers s'élèvent à 3 185 552 $ en carrière, et de ce montant, 2 901 279 $ ont été empochés en 2019.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !