•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Six choix pour mieux circuler en vélo et à pied sur le pont Granville

Quelques voitures circulent sur le pont Granville alors qu'une poignée de piétons y empruntent les trottoirs.

Quatre des huit voies du pont Granville sont suffisantes pour le nombre de véhicules qui traversent le pont au quotidien, selon le directeur de la conception du transport urbain pour la Ville de Vancouver, Paul Storer.

Photo : La Ville De Vancouver

Annick Forest

De la vingtaine de projets dévoilés par la Ville de Vancouver en avril pour améliorer l'accessibilité des piétons et des cyclistes sur le pont Granville, il n'en reste plus que six. Les projets retenus feront l'objet de consultations publiques en septembre afin de permettre aux VancouvÉrois de faire connaître leurs préférences.

Les ponts Burrard et Cambie ont déjà fait l'objet de travaux de réfection pour qu'ils soient plus accueillants et plus sécuritaires pour les cyclistes et les piétons. La municipalité s'attaque maintenant au pont Granville.

Les 20 projets qui ont été présentés ont fait l'objet de discussions publiques et de sondages. Les informations obtenues ont permis à la Ville d'éliminer les projets qui atteignaient le moins les objectifs de la Municipalité tout en respectant les besoins exprimés par les habitants.

À la lumière des rétroactions du public qu'obtiendra la Ville en septembre, les employés municipaux ne retiendront que quelques projets qui seront présentés au conseil municipal au début de l'an prochain. L'objectif est que les élus municipaux fassent leur choix et se prononcent sur un concept final avant la fin de 2020. Les travaux commenceraient en 2021.

Des voies qui n'ont plus de raison d'être

Le pont Granville, qui a huit voies, a été construit en 1954. Il devait servir de lien pour des autoroutes citadines qui n'ont jamais été construites. Au début des années 1970, Vancouver a adopté un plan urbain centré sur ses quartiers en raison d'une vive opposition de ses habitants aux autoroutes qui auraient traversé la ville.

De récentes études effectuées au compte de la Municipalité ont conclu que les huit voies du pont Granville ne sont pas nécessaires pour les véhicules qui y circulent au quotidien. De plus, ces études démontrent que les piétons et les cyclistes évitent le pont en raison de ses trottoirs étroits et de l'absence de pistes cyclables.

Heureusement, il y a beaucoup d'espace qui peut être utilisé autrement sur ce pont de huit voies, car deux voies dans chaque direction suffiraient pour les véhicules qui l'empruntent. De passer de huit à six voies n'aura donc aucun impact sur la fluidité de la circulation sur le pont.

Paul Storeur, Directeur, Conception du transport urbain, Ville de Vancouver

Les six projets en images

Les trottoirs (en bleu) et voies de circulation (en gris) actuels

Les propositions de trottoirs élargis et de pistes cyclables (en rose)

Sept dessins de coupes transversales du pont Granville montrant pour la première les trottoirs et les voies de circulations comme elle existe actuellement et pour les six autres des variantes avec six voies offrant à l'est à l'ouest ou au centre des trottoirs plus larges et des pistes cyclables.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les six projets proposés par les fonctionnaires municipaux.

Photo : La Ville De Vancouver

Colombie-Britannique et Yukon

Urbanisme