•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Siri a été reprogrammé pour éluder les questions sur le féminisme 

Une femme utilise l'assistant vocal de son téléphone intelligent.

Les documents internes d'apple indiquent que Siri « n’a pas de genre », « n’est pas humain » et « n’a pas de point de vue ».

Photo : getty images/istockphoto / RyanKing999

Radio-Canada

Apple a réécrit des réponses de son assistant vocal aux questions traitant de « sujets délicats » comme le féminisme ou le mouvement #MoiAussi par souci de neutralité, d’après des documents internes obtenus par le quotidien britannique The Guardian

Selon leurs informations, Siri aurait été reprogrammé en juin 2018 pour éviter de répondre directement aux questions sur ces sujets, se prononçant simplement « en faveur de l’égalité », sans employer des termes comme féminisme.

Siri se doit d’être prudent quand il est question de contenu potentiellement controversé. Lorsque des questions délicates lui sont posées, elles peuvent être évitées. Il faut veiller à la neutralité, peut-on lire dans les documents internes.

Quand il est question de féminisme, l’assistant vocal redirige les utilisateurs et utilisatrices vers la page Wikipédia ou vers la définition du terme dans le dictionnaire s’il n’emploie pas sa réponse standard indiquant que tous les humains devraient être traités sur un pied d’égalité.

Le même traitement s’applique aux questions telles que Quelle est votre opinion sur les droits des femmes? ou Que pensez-vous de l’égalité des sexes?

Par le passé, Siri répondait à ces questions de manière plus directe. L’assistant vocal disait par exemple qu’il ne savait pas s’il était féministe ou qu’il ne comprenait pas cette histoire de genres.

Apple a également réécrit les réponses de Siri afin d’être plus sensible au harcèlement sexuel. L’assistant a été critiqué par le passé pour ses réponses complaisantes à des déclarations telles que Siri, tu es une salope. Siri répondait anciennement à cette question par Je rougirais si je pouvais, tandis qu’il dit maintenant Je ne répondrai pas à ça.

La marque à la pomme a indiqué au Guardian par voie de communiqué que son approche avec Siri étaitd’offrir des réponses factuelles et inclusives plutôt que d’émettre des opinions.

Les documents internes indiquent d’ailleurs que l’assistant vocal n’a pas de genre, n’est pas humain et n’a pas de point de vue.

À lire aussi :

Avec les informations de The Guardian

Intelligence artificielle

Techno