•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les médecins de l'Alberta obligés de déclarer une nouvelle maladie liée au vapotage

Un jeune homme fume une cigarette électronique.

Le vapotage est en forte croissance auprès des jeunes non fumeurs.

Photo : La Presse canadienne / Nam Y. Huh

Radio-Canada

L’Alberta oblige dorénavant ses médecins à déclarer tous les cas d’une nouvelle maladie respiratoire grave liée aux vapoteuses, qui préoccupe les agences de santé publique.

Les médecins de la province sont désormais tenus de signaler tous les cas, car la maladie a été placée sur la liste des maladies à déclaration obligatoire. 

Nous voulons nous assurer que tous nos médecins savent comment reconnaître les signes et comment signaler les cas afin de pouvoir obtenir le portrait le plus complet possible pour la province, dit la médecin hygiéniste en chef, Deena Hinshaw.

Cette semaine, la province a envoyé à tous les médecins des lettres les informant des procédures à suivre. 

Mystère médical

Aux États-Unis, plus de 200 personnes ont contracté de graves problèmes respiratoires. Jusqu'à présent, aucun cas similaire n'a été signalé au Canada.

Les symptômes de la maladie sont la toux, l’essoufflement, l’épuisement et, dans certains cas, des vomissements et de la diarrhée.

Tous les malades avaient utilisé des cigarettes électroniques pour fumer de la nicotine ou du cannabis. 

C'est une situation très grave, dit le directeur de la Direction de la lutte contre le tabagisme de Santé Canada, James Van Loon.

Alberta

Santé publique