•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

55 000 travailleurs de l’éducation en position de déclencher une grève le 23 septembre

Des élèves lèvent la main dans une salle de classe.

Le fonctionnement des écoles pourrait se retrouver affecté par les moyens de pression des travailleurs de l'éducation.

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les membres du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) du secteur de l'éducation seront en position de déclencher une grève plus tard en septembre.

Le syndicat des travailleurs de l’enseignement a déclenché un compte à rebours de 17 jours pouvant mener à une grève légale. Ils ont déposé une motion pour ne pas former de comité de conciliation dans leur conflit avec la partie patronale.

Le syndicat s’attend à ce que le délai légal s’étende jusqu’au 23 septembre, date à partir de laquelle les travailleurs pourront lancer leurs moyens de pression.

Précédemment, le SCFP a suggéré que les moyens de pression de ses travailleurs pourraient varier de la grève du zèle à la grève générale.

Le SCFP représente des travailleurs des secteurs suivants:

  • Aides-éducateurs
  • Concierges
  • Manoeuvres d’entretien
  • Secrétaires scolaires
  • Psychologues
  • Intervenant auprès des jeunes
  • Travailleurs sociaux
  • Des enseignants, notamment en arts, musique et langues.

Le syndicat demande de meilleures conditions pour ses membres, qui gagnent en moyenne 38 000$ par année.

Le ministre de l’Éducation déçu

Le ministre de l’Éducation Stephen Lecce se dit déçu par la décision du SCFP de ne pas former de commission de conciliation.

Nous continuons de demander à toutes les parties qu'elles négocient de bonne foi pour arriver à une entente, aussitôt que possible.

Stephen Lecce, ministre de l'Éducation de l'Ontario

Il a cependant salué la nomination de Bill Kaplan comme médiateur.

M. Kaplan est un médiateur hautement respecté et chevronné dans le domaine des relations de travail, a mentionné Stephen Lecce.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !