•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ressources Utica achète les actifs de Cuda Pétrole et Gaz

Vue en plongée du puits de forage au site de Galt.

Le gisement au site Galt, près de Gaspé, est maintenant la propriété d'Utica.

Photo : Radio-Canada

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Ressources Utica devient propriétaire des actifs pétroliers et gaziers québécois de l'entreprise Cuda Pétrole et Gaz, dont le site Galt, en Gaspésie, fait partie.

Les nouvelles propriétés de Ressources Utica sont essentiellement celles de l’entreprise gazière et pétrolière Junex.

Cette transaction survient un an après l'achat de Junex par Cuda Pétrole et Gaz.

À l’époque, Utica avait vainement tenté d'acheter Junex.

En juillet dernier, Cuda Pétrole et Gaz avait annoncé qu'elle quittait le Québec et que ses propriétés seraient vendues. L'identité du futur acheteur était toutefois demeurée inconnue.

Le porte-parole de Ressources Utica, Yvan Loubier, explique qu'il faudra quelques mois, voire quelques années, avant que l'information, les droits et les équipements acquis dans cette transaction donnent lieu à des projets.

Le projet Galt toujours actif

L'exception demeure le projet Galt, près de Gaspé. On va poursuivre les études environnementales qui sont déjà commencées depuis plusieurs mois, indique M. Loubier.

Les démarches de consultations auprès de la population locale et des communautés autochtones vont aussi se poursuivre. S’il le faut, si c’est exigé, on ira jusqu’à une audience publique sur l’environnement avec le BAPE. Chose certaine, ce projet-là va suivre son cours, ajoute Yvan Loubier.

Affiche créée pour expliquer le processus qu'entend utiliser la compagnie

L'exploitation du site Galt se fera sans fracturation hydraulique, assure le porte-parole d'Utica, Yvan Loubier.

Photo : Radio-Canada

Le porte-parole d'Utica rappelle que le projet est accueilli favorablement par la population. On avait fait, du côté de Junex en 2018, un sondage auprès de la population et il y avait 70 % des répondants favorables à Galt si c’était sans fracturation. C’est effectivement sans fracturation.

Galt est un gisement conventionnel de pétrole léger et de gaz naturel. La compagnie Junex estimait la quantité maximale de pétrole récupérable du gisement à 15 millions de barils de pétrole pendant 40 ans.

Ressources Utica, une société privée spécialisée dans les ressources énergétiques, est détenue par des investisseurs québécois et européens.

Avec les informations de Michaele Perron-Langlais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !