•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chilliwack rejette une pétition pour un passage piéton arc-en-ciel

Une personne traverse un passage piéton arc-en-ciel de Seatlle.

Des dizaines de villes britanno-colombiennes affichent un passage piéton arc-en-ciel dans leur centre-ville.

Photo : Associated Press / Jordan Stead

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les conseillers municipaux de Chilliwack en Colombie-Britannique ont rejeté à 6 contre 1, mardi, une demande de tracer un passage piéton aux couleurs de l’arc-en-ciel au centre-ville, jugeant que le symbole était « politique ».

La pétition qui a recueilli 180 signatures est accompagnée de lettres de soutien. Cependant, la conseillère municipale Sue Knott s'y oppose, estimant que la décoration arc-en-ciel constituerait un message politique, à l’instar de traces de pas de bébés, de croix ou d’illustrations anti-immigration.

On ne changera pas les attitudes en peignant des passages piétons.

Une citation de :Sue Knott, conseillère municipale de Chilliwack

Le conseiller municipal Harv Westeringh estime que le drapeau arc-en-ciel, symbole de soutien aux personnes lesbiennes, gay, bi, trans et queer (LGBTQ), divise plutôt qu’il unit la communauté de 90 000 habitants située dans le Grand Vancouver.

Son collègue Bud Mercer note que le conseil municipal a aussi reçu une demande de passage piéton antiavortement. Où est la limite? demande-t-il.

De son côté, le maire de Chilliwack, Ken Popove, dit avoir été initialement favorable au dessin d’un passage piéton arc-en-ciel, mais qu’il devait prendre du recul et envisager que cela créerait un précédent.

Le conseil s’est donc appuyé sur un règlement de 2017 qui interdit la peinture de messages de soutien à des mouvements politiques ou religieux sur les passages piétons de la ville.

Jason Lum, l’unique conseiller municipal qui a voté en faveur du passage piéton arc-en-ciel, a conclu qu’il restait du travail à faire pour bâtir un consensus et encourager la tolérance à Chilliwack.

Avec les informations d'Estefania Duran

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !