•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La station spatiale, un environnement de travail malsain ?

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2003 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Selon le Washington Post, deux spécialistes de la NASA ont refusé d'approuver l'envoi de trois astronautes vers la Station spatiale internationale, en fin de semaine dernière, parce qu'ils craignent pour leur santé.

Le Washington Post rapporte que deux spécialistes de la NASA ont refusé d'approuver l'envoi de trois astronautes vers la Station spatiale internationale, en fin de semaine dernière, parce qu'ils craignent pour leur santé.

Des entrevues et des documents obtenus par le journal américain révèlent que les deux responsables de la santé et de l'environnement jugent que les astronautes n'ont plus les moyens de déterminer la qualité de l'air, de l'eau ainsi que le niveau de radiation dans le laboratoire spatial.

Ils affirment que plusieurs équipements de mesure, qui sont vitaux à bord de la station, sont grandement détériorés.

Des médecins de la NASA, qui requièrent l'anonymat, affirment par ailleurs que ces problèmes existent depuis plus d'un an et que certains astronautes ont des maux de tête et éprouvent des difficultés à penser clairement.

Les dirigeants de la NASA, quant à eux, estiment qu'il n'y a pas de risques immédiats à bord de la station.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.