•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des passionnés de soccer veulent une équipe professionnelle à Moncton

Joueurs des Wanderers en action lors du match du 27 juillet 2019.

La présence à Halifax des Wanderers, la seule équipe de la Première ligue canadienne en Atlantique à l'heure actuelle, permettrait de créer une belle rivalité avec une éventuelle équipe à Moncton, plaident les promoteurs.

Photo : @HFXWanderersFC / Twitter

Radio-Canada

Deux passionnés de soccer travaillent actuellement à susciter de l’intérêt dans la région de Moncton pour une équipe professionnelle qui évoluerait au sein de la Première ligue canadienne.

Il s’agit du président de Soccer Dieppe, Taha Maarous, et du baladodiffuseur Gareth Mitton.

Selon M. Maarous, la région du Grand Moncton répond parfaitement aux exigences de la Première ligue puisqu’elle a accueilli de grands tournois internationaux de soccer : la Coupe du monde féminine des moins de 20 ans de la FIFA et la Coupe du monde de soccer féminin.

Janine Beckie botte un ballon.

Moncton a accueilli deux Coupes du monde de soccer féminin au milieu de la décennie.

Photo : Getty Images / Elsa

Si la FIFA a accordé sa confiance à la communauté en lui confiant ces grands événements, sans doute que la Première ligue canadienne pourrait y établir une équipe.

Pour l’heure, les Wanderers d’Halifax sont la seule équipe de cette ligue dans la région atlantique.

Selon Taha Maarous, la tenue de la Coupe du monde féminine, en 2015, a donné un élan au soccer dans la région. La Coupe du monde de la FIFA a mené à une augmentation du nombre d’inscriptions à Soccer Dieppe. Imaginez l’impact si on avait une équipe professionnelle!

Taha Maarous, de Soccer Dieppe, en entrevue.

Taha Maarous note que la tenue des championnats internationaux avaient créé un engouement pour le soccer à Moncton, il y a quelques années.

Photo : CBC/Shane Magee

Il souligne que Moncton a déjà un stade de classe mondiale pour accueillir une telle équipe, ainsi qu’un aéroport international.

D’autre part, la présence d’une autre équipe professionnelle à quelques heures de route, à Halifax, permettrait de créer une belle rivalité, souligne-t-il.

Un sport qui crée des liens

Gareth Mitton, pour sa part, a déjà joué au niveau professionnel au Royaume-Uni. Il a la nostalgie du soccer professionnel, omniprésent dans son pays d’origine.

Je m’ennuie grandement des jours de matchs, du moment où je marchais vers le stade, de toute l’atmosphère et l’énergie qui se dégageaient [de ces expériences].

Gareth Mitton

Le sport, dit-il, aide à créer des liens dans les communautés et devient une expérience culturelle autant que sportive.

Les deux hommes tentent de susciter de l’engouement pour une équipe professionnelle à Moncton dans les médias sociaux.

On cherche à créer un mouvement, une vague de fond, pour démontrer qu’il y a une demande, qu’il y a un désir de voir une équipe s’installer à Moncton, affirme Gareth Mitton.

Lorsque l’intérêt pour une équipe se sera clairement manifesté, les deux hommes comptent approcher des élus pour amener le projet plus loin.

Avec les informations de Philip Drost, CBC

Nouveau-Brunswick

Soccer