•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections partielles : les progressistes-conservateurs gardent leurs sièges

Montage de trois photographies de chacun des candidats.

Les progressistes-conservateurs Colton LeBlanc, Murray Ryan et Brian Comer ont remporté les élections complémentaires, mardi, en Nouvelle-Écosse.

Photo : CBC, Murray Ryan et Brian Comer

Radio-Canada

Les candidats progressistes-conservateurs ont remporté les trois élections provinciales partielles qui ont eu lieu mardi en Nouvelle-Écosse dans des circonscriptions que représentaient leurs prédécesseurs.

Colton LeBlanc sera le prochain député d’Argyle-Barrington, Murray Ryan représentera Northside-Westmount et Brian Comer occupera le siège de Sydney River-Mira-Louisbourg à l’Assemblée législative.

Selon les résultats préliminaires, Colton LeBlanc a recueilli 3850 voix, tandis que la candidate libérale, Charlene LeBlanc, en a obtenu 1915 et le néo-démocrate Robbin Smith 210. Le taux de participation au scrutin était de 49,1 %.

Fort de son expérience en tant que travailleur paramédical, Colton LeBlanc estime qu’il faut faire plus d’efforts pour améliorer les soins de santé. Il estime qu’environ 52 000 patients dans la province n’ont toujours pas accès à un médecin de famille. Cela entraîne un engorgement des salles d’urgence, ajoute-t-il.

Brian Comer, un infirmier, a obtenu l’appui de 3215 électeurs, selon les résultats préliminaires. Le candidat libéral Marc Botte a recueilli 2306 voix, l’indépendant Russ Green 979 voix, la néo-démocrate Mary Beth MacDonald 565 voix. Jusqu’à 287 personnes ont voté pour le candidat du Parti vert, Bill Matheson. Le taux de participation était de 38,9 %.

Il s’agissait pour M. Comer de ses premiers pas en politique. Il a déclaré à l’issue du scrutin qu’il se sentait à la fois privilégié, excité et épuisé. La campagne électorale a été pour lui une expérience extraordinaire qui lui a permis de parler à des milliers d’électeurs, explique-t-il.

Les résultats du scrutin dans Northside-Westmount où sept candidats étaient dans la course étaient plus serrés jusqu’à ce que Murray Ryan prenne l’avance. Il a obtenu 2243 votes.

Ses adversaires étaient le libéral Paul Ratchford (1645) l’indépendant Danny Laffin (1465), le néo-démocrate Ronald Crowther (1316), l’indépendant Andrew Doyle (834), le vert Ron Parker (203) et le candidat du Parti Atlantica, Thomas Bethell (38). Le taux de participation était de 48,8 %.

Les élections sont toujours fascinantes, mais lorsqu’on y participe, qu’on voit les résultats défiler et qu’on fait longuement du coude-à-coude avant de prendre une avance, on a peine à y croire en fin de compte, explique Murray Ryan, heureux de sa victoire.

Tim Houston applaudit la victoire de ses candidats.

Le chef du Parti progressiste-conservateur, Tim Houston, s’est adressé aux partisans en compagnie des nouveaux élus Brian Comer (à gauche) et Murray Ryan (à droite).

Photo : CBC/Brittany Wentzell

Le député acadien Chris D’Entremont représentait Argyle-Barrington depuis 2003 lorsqu’il a démissionné. Il tentera de remporter la circonscription fédérale de Nova-Ouest sous la bannière des conservateurs, lors des élections de la fin octobre. Les députés sortants dans les deux autres circonscriptions, Eddie Orrell et Alfie MacLeod, ont aussi démissionné pour se porter candidats au fédéral.

Au moment du déclenchement des élections complémentaires, les libéraux détenaient 27 des 51 sièges à l’Assemblée législative, les progressistes-conservateurs 14 et le NPD 5. Il y a deux députés indépendants.

Avec des renseignements de Michael Gorman, de CBC

Nouvelle-Écosse

Politique provinciale