•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire de Rimouski appuie le Service incendie dans l'obligation de suivre les normes

Le maire de Rimouski, Marc Parent

Le maire de Rimouski, Marc Parent, soutient le Service incendie de la Ville dans ses efforts pour obliger des restaurateurs à respecter les normes de sécurité incendie.

Photo : Radio-Canada

Marie-Christine Rioux

Le maire de Rimouski, Marc Parent, appuie son Service incendie dans ses efforts pour obliger les restaurateurs à respecter les normes de sécurité. Des restaurateurs ont dénoncé ce qu'ils qualifient de manque de flexibilité de la part de la Ville pour que leurs équipements soient conformes aux normes de sécurité incendie.

Les propriétaires des restaurants Le Central Café et Parfum de Corée affirmaient mardi qu'ils ont dû débourser des montants atteignant plusieurs dizaines de milliers de dollars pour modifier la conduite de leur hotte de cuisine.

Après la séance du conseil municipal de mardi soir, le maire de Rimouski, Marc Parent, a défendu la façon de faire du Service incendie de la Ville qui a demandé que ces rénovations soient faites pour que les normes de sécurité soient respectées.

La cheminée de la hotte du Central Café est entourée de papier métallique.

Les propriétaires du Central Café ont dû débourser quelque 100 000 $ pour des travaux de mise aux normes de leur hotte.

Photo : Radio-Canada / Édith Drouin

Le maire rappelle que le restaurant Le Relais des Vents a subi un incendie en février 2017, mais qu'heureusement, personne n'avait été blessé. 40 000, 100 000 $, lorsqu'on parle de mort d'homme, c'est rien, souligne le maire.

Selon lui, l'établissement ne respectait pas les normes de sécurité incendie en vigueur.

À la Ville de Rimouski, il est certain que l'on va tout faire en notre possible pour que de pareils incidents ne se reproduisent pas. On a une responsabilité par rapport à cela.

Marc Parent, maire de Rimouski

Marc Parent affirme également que la Ville accepte de laisser un délai aux restaurateurs qui démontrent une réelle volonté de se conformer à la réglementation.

Le chef à la prévention du Service incendie de la Ville de Rimouski indiquait plutôt mardi qu'on ne peut pas laisser de délais supplémentaires aux restaurateurs qui ne respectent pas la réglementation.

Le logo du Service incendie de Rimouski

Le Service incendie de la Ville de Rimouski effectue des visites aléatoires dans les bâtiments de son territoire pour s'assurer qu'ils respectent les normes de sécurité.

Photo : Radio-Canada / Édith Drouin

Le maire de Rimouski précise que tous les types de bâtiments, résidentiels comme commerciaux, doivent respecter certaines normes en matière de sécurité incendie et pourraient donc être inspectés.

Avec la collaboration de Denis Leduc

Bas-Saint-Laurent

Politique municipale