•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet de centre équestre sur la rue de Lausanne refait surface à Rimouski

Des chevaux dans une écurie

Le projet de centre équestre du promoteur Martin D'Astous pourrait renaître de ses cendres, mais sur un autre emplacement de la rue de Lausanne.

Photo : Radio-Canada / Tina Lovgreen

Marie-Christine Rioux

Un centre équestre pourrait finalement être ouvert sur la rue de Lausanne à Rimouski, mais à un emplacement différent de celui qui avait initialement été choisi pour accueillir le projet. Selon le maire, le promoteur souhaiterait installer son écurie sur le terrain de l'ancien Centre de services animaliers de la Ville.

Le projet initial de centre équestre du promoteur Martin D'Astous, qui devait prendre place sur un terrain du côté nord de la rue de Lausanne, a été rejeté par le conseil municipal en mars dernier.

Le manque d'acceptabilité sociale de la part des résidents des environs avait alors été soulevé par la Ville comme motif pour ce refus.

Un cheval dans un centre équestre

Le centre équestre de Martin D'Astous pourrait accueillir une dizaine de chevaux, si le projet va de l'avant.

Photo : Radio-Canada

Lors de la séance de mardi soir, le conseil municipal a déposé un projet de règlement pour modifier le zonage d'un nouveau terrain pour ce projet d'écurie.

On s'apprête à modifier le règlement de zonage pour y permettre ce genre d'activités là. Donc, une dizaine de chevaux maximum dans un endroit n'ayant absolument aucune résidence autour, précise Marc Parent.

Selon le maire de Rimouski, Marc Parent, M. D'Astous a fait l'acquisition de l'ancien Centre de services animaliers de la Ville. Ce terrain, situé au 791 rue de Lausanne, est situé du côté opposé à l'endroit qu'il avait d'abord sélectionné pour son projet.

On pense vraiment que ça va être un projet très très bien accepté par la population avoisinante.

Marc Parent, maire de Rimouski

Des citoyens avaient notamment soulevé la crainte, lors du dépôt du premier projet de centre équestre par M. D'Astous, queles voisins de l'écurie manquent d'eau en raison de la consommation d'un tel projet.

Le maire mentionne à ce sujet que l'ancien Centre de services animaliers possède son propre puits et est situé loin des résidences. Il estime donc que l'arrivée de l'écurie ne devrait donc pas poser problème en ce qui concerne l'approvisionnement en eau des citoyens des environs.

Changement de zonage dans un secteur du parc industriel

Le zonage d'un terrain du parc industriel a été modifié pour y permettre la mise en place d'industries qui œuvrent dans les secteurs de la recherche et du développement, du commerce lourd et de l'industrie légère.

Selon Marc Parent, un promoteur souhaite en faire l'acquisition.

On fait simplement procéder un peu plus rapidement à l'agrandissement compte tenu d'une demande spécifique pour un espace nécessitant une grande superficie, soutient-il.

Bas-Saint-Laurent

Politique municipale