•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Performance éclair : Ailleurs

Geneviève accroche des drapeaux sur un arbre.

Tournage de la performance éclair avec Geneviève Doyon.

Photo : Radio-Canada / Claudiane Samson

L'atelier culturel présente Ailleurs, une performance de Geneviève Doyon.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Une valise verte sur une table, dans une forêt.

Créer, ce n’est pas juste quelqu’un qui est tout seul devant son ordinateur et qui entre ensuite dans le studio de théâtre. C’est aussi l’idée qu’on peut créer en mouvement, tout le monde ensemble, quelque chose de collaboratif et qui part du corps avant de partir des mots. Avec notre compagnie de théâtre Open Pit, on trouve qu’il y a une certaine authenticité là-dedans.

J’aime beaucoup le corps comme médium. Donc, sans être de la danse, j’aime raconter des histoires en n’utilisant pas seulement des mots, mais aussi le corps.


Entretien avec Geneviève Doyon

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Des drapeaux accrochés sur des arbres

Entrevue avec Geneviève Doyon

Photo : Radio-Canada / Claudiane Samson

Geneviève Doyon a étudié le théâtre à l’École supérieure de théâtre de l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Elle était finissante lorsqu’elle a rendu visite à une amie qui habitait Whitehorse, au Yukon. Elle y a passé deux mois et est immédiatement tombée en amour avec l’endroit et sa communauté, plus particulièrement, la communauté artistique où tout lui semblait possible.

J’avais l’impression à Montréal que tout avait déjà été fait et tout avait déjà été dit. C’est probablement comme ça dans tous les grands centres où tout le monde semble jouer des coudes pour trouver sa place. Alors qu’ici j’avais juste l’impression qu’il y avait de la place pour ma parole et ma vision.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !