•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coupes forestières au Lac-Kénogami : recours judiciaires entamés

Le papillon est sur une branche de conifère.

Un papillon de la tordeuse sur une branche.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La mobilisation contre le plan d'aménagement spécial sur la tordeuse des bourgeons de l'épinette prend de l'ampleur au Lac-Kénogami.

Cinq détenteurs de baux de villégiature lancent des recours judiciaires en chambre civile pour stopper les coupes forestières prévues.

Le porte-parole du groupe, André Douillard, a indiqué qu’en l’absence de réaction gouvernementale devant l’opposition au projet, il faut aller au prochain niveau.

Les demandeurs jugent inacceptable la décision du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. Ils la disent déraisonnable puisque les coupes se feraient dans des aires protégées à l'étude, ce qui va à l'encontre des orientations du gouvernement du Québec, disent-ils.

Le ministère ne respecte pas la loi, a martelé André Douillard.

Les citoyens veulent rendre inapplicable et invalide la décision du gouvernement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !