•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alliance Saguenay dénonce le projet de la zone ferroviaire

Des voitures stationnées sur la zone ferroviaire

La zone ferroviaire de l'arrondissement de Chicoutimi

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le chef du parti Alliance Saguenay, Dominic Gagnon, croit que le projet présenté par la Ville pour revitaliser la zone ferroviaire n’est qu’un écran de fumée.

Il doute même des affirmations du conseiller Michel Potvin qui prétend que la construction se ferait à coût nul pour la municipalité.

Le projet présenté jeudi comprend la construction d’un nouveau stationnement à étages, un amphithéâtre de 4000 places et trois tours à condos. Le tout nécessiterait des investissements de 60 millions de dollars, dont 40 millions seraient assumés par les deux paliers de gouvernements.

En entrevue à l’émission C’est jamais pareil, Dominic Gagnon, a ouvertement questionné cette prétention. On s’attend à ce que le provincial et le fédéral payent au deux tiers, ce qui est loin d’être attaché, indique-t-il.

Quand on dit que c’est à coût nul, c’est vraiment qu’on veut dorer la pilule.

Dominic Gagnon, chef d'Alliance Saguenay

Michel Potvin, de son côté, réitère que cette perspective est entièrement réaliste. Le même calcul s’est fait pour d’autres projets et dans d’autres villes. Selon le conseiller, cette prévision est loin d’être loufoque.

Promoteurs privés

Dominic Gagnon s’inquiète aussi du fait qu’aucun promoteur privé ne soit encore identifié pour la construction des tours à condos. La Ville a l'intention de recueillir des millions en taxes à partir de ces logements.

Le conseiller municipal devant un tableau qui présente les chiffres.

Michel Potvin présente les sources de financement du projet de réaménagement de la zone ferroviaire de Saguenay.

Photo : Radio-Canada / Flavie Villeneuve

Michel Potvin demeure convaincu que des entrepreneurs viendront se greffer au projet. « C’est sûr qu’il faut que les gens s’impliquent. Ça ne se fera pas tout seul! », mentionne-t-il. Il croit que le secteur sera suffisamment intéressant pour susciter l’intérêt d’investisseurs.

Une nouvelle autogare

Le fait de rendre payant le nouveau stationnement à étages est également une idée montrée du doigt par le chef d’Alliance Saguenay. Il affirme que son parti, s’il est porté au pouvoir, maintiendra la gratuité pour tous les stationnements situés au centre-ville.

Michel Potvin est d’avis que la nouvelle mouture de l’autogare sera très intéressante pour tous et qu’il s’agit de la meilleure solution possible.

Si on s’oppose au projet de la zone ferroviaire, on va s’opposer à tout dans cette ville-là!

Michel Potvin, conseiller municipal

Quoi qu’il en soit, Dominic Gagnon annonce déjà que son parti votera contre le règlement d’emprunt lié à ce projet.

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique municipale