•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD dévoile son slogan électoral : « On se bat pour vous »

Le chef du NDP pose avec un groupe de militant néo-démocrates.

Le reportage de Madeleine Blais-Morin

Photo : The Canadian Press / Christopher Katsarov

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les néo-démocrates fédéraux ont choisi « On se bat pour vous » comme slogan de la prochaine campagne électorale fédérale.

Le slogan des néo-démocrates laisse entendre que le parti a à cœur les intérêts des électeurs, tout comme celui des conservateurs : Plus. Pour vous. Dès maintenant. M. Singh promet de s'attaquer au coût de la vie en plus d'affronter les défis liés aux soins de santé et aux changements climatiques.

Les libéraux ont annoncé que leur slogan était Choisir d'avancer, ce qui leur permet d'opposer leur vision aux promesses des conservateurs de défaire des politiques, comme la taxe sur le carbone.

Dans sa publicité diffusée en français uniquement au Québec, M. Singh mise sur l'identité, qui est une source de fierté.

La vidéo de 30 secondes montre le chef néo-démocrate, sans turban en début de message, proclamer qu'il n'est pas comme les autres.

J'ai assez connu les injustices pour savoir me battre. Et maintenant, je suis prêt à me battre pour vous, enchaîne-t-il, lors de scènes où il s'entraîne à la boxe.

Le chef adjoint des néo-démocrates, Alexandre Boulerice, pense que la publicité québécoise permettra de mieux faire connaître son chef.

La plupart des Québécoises et des Québécois savent que le chef du NPD s'appelle Jagmeet Singh et qu'il porte un turban, mais ils ne savent pas grand-chose de plus et ils nous le disent. Avec cette publicité, je crois qu'on répond à ce besoin, et je suis certain que ça va piquer la curiosité de bien des gens, dit-il.

Les élections fédérales sont prévues pour le 21 octobre et les partis s'y préparent, bien que le premier ministre, Justin Trudeau, n'ait pas encore rendu visite à la gouverneure générale pour enclencher officiellement le processus.

Notre dossier Élections Canada 2019

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !