•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le jury constitué au procès de Sofiane Ghazi, accusé du meurtre prémédité de son bébé

Sofiane Ghazi.

Sofiane Ghazi

Photo : SPVM

Geneviève Garon

Les 12 jurés sélectionnés devraient entendre mercredi le premier témoin au procès du Montréalais Sofiane Ghazi, accusé du meurtre prémédité de son enfant et de tentative de meurtre de sa conjointe, en juillet 2017.

L'homme de 39 ans aurait infligé des blessures à la femme alors qu'elle était enceinte.

Trois femmes et neuf hommes ont été sélectionnés pour former le jury, parmi la centaine de personnes qui s'étaient présentées au palais de justice de Montréal, mardi. Les deux jurées suppléantes sont des femmes.

Le juge de la Cour supérieure Jean-François Buffoni a avisé les jurés que le procès prévu pour cinq semaines pourrait être difficile émotionnellement.

Plusieurs parents ont d'ailleurs demandé à être exemptés du jury, se sentant incapables d'être impartiaux dans une cause concernant la mort d'un enfant.

La poursuite a présenté une liste de 44 témoins potentiels, parmi lesquels figurent des policiers et des experts, dont un biologiste, un chimiste et des médecins.

Procès et poursuites

Justice et faits divers