•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Steve Lajoie et Jimmy Pellerin remportent la 86e Classique de canots de la Mauricie

Jimmy Pellerin et Steve Lajoie.

Jimmy Pellerin et Steve Lajoie ont remporté la 86e Classique de canots de la Mauricie.

Photo : Radio-Canada / Maude Montembeault

Sébastien St-Onge

Le tandem composé de Steve Lajoie et de Jimmy Pellerin a remporté les grands honneurs de la Classique internationale de canots de la Mauricie au terme d’un périple de trois jours qui a débuté samedi, à La Tuque.

Lajoie et Pellerin ont complété la dernière étape en 13 heures 10 minutes et 5,4 secondes. Au cumulatif, ils devancent Mathieu Pellerin MattMeersman par 13 secondes. Guillaume Blais et Samuel Frigon ont pris le troisième rang.

On se sent bien. Quand c’est fini, on est bien contents. Dans le canot, on avait hâte que ça finisse, mais avec tout l’entraînement qu’on a fait, on est habitués avec ça. Mais on est fatigués, ça va prendre une couple de jours pour récupérer de ça, a déclaré Steve Lajoie qui savoure sa 11e victoire à la Classique de canots de la Mauricie.

Mon frère Mathieu nous l’a donné pas facile. On s’est entraînés ensemble tout l’été, donc je savais qu’il allait être très en forme

Jimmy Pellerin

L’issue de la compétition était toujours imprévisible au départ de la dernière étape entre Shawinigan et l’île Saint-Quentin, à Trois-Rivières.

Samedi, la première étape reliant La Tuque à Matawin s’est décidée au terme d’un spectaculaire sprint entre les embarcations des duos Lajoie-Pellerin et Meersman-Pellerin.

C’est ce dernier équipage qui a complété la distance de 75 kilomètres le plus rapidement, quelques centièmes seulement devant leurs rivaux.

Les rôles ont été inversés le lendemain, alors que Steve Lajoie et Jimmy Pellerin ont enlevé la deuxième étape entre Matawin et Shawinigan, allant chercher de précieuses secondes sur la deuxième position.

L’arrivée à Shawinigan est marquée d'un portage de plus de 500 mètres sur la promenade du Saint-Mauricie effectué alors que les canotiers ont déjà plus de 70 kilomètres de rame dans le corps.

Il s’agissait d’une première victoire d’étape en deux ans pour Steve Lajoie sans son fidèle coéquipier Andrew Triebold, absent pour des raisons professionnelles. Ensemble, les deux hommes ont dominé la compétition depuis 2004, à quelques exceptions près.

Planche à pagaie

La Classique internationale de canots de la Mauricie présentait également une compétition de planche à pagaie, ou paddle board. Cette discipline à la popularité grandissante s’est frayé un chemin dans la programmation de l’événement l’an dernier.

Les inscriptions étaient d’ailleurs en hausse cette année pour effectuer le parcours de 37 kilomètres, dont l’arrivée se déroulait à l’île Saint-Quentin.

Cette année, Tamas Buday a remporté l'épreuve. Il a représenté le Canada en canoë-kayak aux Jeux olympiques d'Atlanta, en 1996, de Syndey, en 2000, et d'Athènes, en 2004.

C'est tellement le fun, parce que tu es capable d'aller dans les vagues et dans les rapides. Le surf, mais aussi la pagaie, c'est tellement le fun, dit-il au sujet de cette nouvelle discipline.

Mauricie et Centre du Québec

Sports nautiques