•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Année record pour l'Oktoberfest des Acadiens à Bertrand

L'Oktoberfest des Acadiens est l'occasion de déguster des bières de toutes sortes

L'Oktoberfest des Acadiens est l'occasion de déguster des bières de toutes sortes

Photo : Gracieuseté

Radio-Canada

Les festivaliers ont afflué à Bertrand, dans la Péninsule acadienne, pour le 10e Oktoberfest des Acadiens. L’événement a attiré 14 500 personnes sur une période de cinq jours.

Pour le village de 1160 âmes, c’est beaucoup de monde. Ç’a causé la surprise pour le festival qui est devenue une véritable tradition, lance l'organisateur de l'événement Bernard Frigault.

On n’avait pas prévu combien de gens viendraient. On s’était dit qu’on allait espérer qu’il y ait beaucoup de monde. Et puis, on a eu 1000 personnes de plus que l’année passée, ajoute-t-il.

Plus de 2000 personnes ont assisté au spectacle de Marjo, soulignant le 10e anniversaire du festival.

On ne s’attendait pas à ça, s’est exclamé M. Frigault en entrevue à l'émission de radio La Matinale, sur les ondes de Radio-Canada Acadie.

En plus de la rockeuse québécoise, les groupes Quiet Riot, Platinum Blonde et Les Frères à ch’val sont monté sur scène.

C’était parfait 100 %. On n’a pas eu de problème, pas d’accident. Juste des gros sourires, de la bonne musique et du bon monde, a lancé l’organisateur.

L'événement aurait sans doute été impossible sans la mobilisation de la communauté. Contrairement à certains festivals du Nouveau-Brunswick, l'Oktoberfest des Acadiens n'a pas de problème de recrutement de bénévoles.

Je ne sais pas c’est quoi la recette, mais nous, on a un sentiment d’appartenance. Nos 280 bénévoles, ce n’est pas vrai qu’ils ne veulent pas de festival. Ils veulent un festival et ils sont là. C’est rendu que nous avons des bénévoles qui viennent de partout qui viennent s’ajouter à notre équipe, a avancé M. Frigault.

Les organisateurs ne s’en cachent pas, ils aimeraient bien atteindre les 15 000 visiteurs l'an prochain, peut-être même plus.

Les gens me demandent comment gros que je veux être. Je veux être le plus gros, c’est aussi simple que ça, a conclu M. Frigault.

Nouveau-Brunswick

Spectacles