•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Brian Gallant critique l'absence de Blaine Higgs à la Fierté au Nouveau-Brunswick

Brian Gallant en entrevue avec Radio-Canada.

Brian Gallant a participé au défilé de la Fierté à Moncton samedi et en a profité pour critiquer Blaine Higgs.

Photo : Radio-Canada / Serge Clavet

Francis Pilon

L'ex-premier ministre du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant, a participé au défilé de la Fierté à Moncton samedi et en a profité pour critiquer le chef du Parti progressiste-conservateur, Blaine Higgs, absent de l'événement.

Je suis très fier d'être le premier, dans l'histoire des premiers ministres du Nouveau-Brunswick, à marcher dans un tel défilé, mais j'espérais que je n'allais pas être le dernier.

Brian Gallant, ex-premier ministre du Nouveau-Brunswick

Je pense que c'est très important de montrer à la population que tu représentes tout le monde et qu'on appuie cette communauté à la Fierté, soutient M. Gallant. 

Pour la présidente de Rivière de la Fierté du Grand Moncton, Zivi Richard, l'absence de Higgs durant toute la semaine de la Fierté est une insulte pour la communauté LGBTQIA+. 

Une fille aux habits colorés.

Zivi Richard, présidente de Rivière de la Fierté, était tout de même fière de voir beaucoup de gens déambuler les rues de Moncton, samedi.

Photo : Radio-Canada / Marielle Guimond

Quand t'es en situation de pouvoir, t'as une responsabilité envers ta population et particulièrement envers les gens qui sont marginalisés. On est des humains. On veut se faire reconnaître comme tel, pas comme des morceaux de poubelle, explique Mme Richard. 

Selon elle, l'absence du premier ministre durant cet événement est blessante pour la communauté LGBTQIA+, qui célèbre cette année les 20 ans de la semaine de la Fierté à Moncton. 

Radio-Canada a communiqué avec le cabinet du premier ministre dimanche, mais la demande d'entrevue est restée sans réponse. 

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs.

Blaine Higgs, chef du Parti progressiste-conservateur, s'est fait critiquer samedi pour son absence à la Fierté de Moncton (archives).

Photo : Radio-Canada

L'association LGBTQ+ a misé sur des nouveautés, cette année, dont le tout premier espace queer acadien.

Rivière de la Fierté a même organisé un Bal deuxième chance, où les jeunes qui n'ont pu assister à leur bal des finissants avec la personne désirée pouvaient venir s'amuser entourés des leurs.

Des filles portent des robes multicolores faites de ballons.

Des déguisements aussi colorés les uns que les autres ont été créés pour l'occasion.

Photo : Radio-Canada / Marielle Guimond

Ils ont aussi mis sur pied un espace autochtone dans le but d'être encore et toujours plus ouverts à la diversité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !