•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cross-country olympique: le meilleur résultat canadien enregistré par Léandre Bouchard

Un cycliste descend une pente dans un sentier se trouvant dans une zone boisée.

S'il faut en croire l'Almatois, le parcours du Mont-Sainte-Anne est difficile au plan technique puisqu'il est ponctué de descentes «particulièrement accidentées».

Photo : Avec l'aimable autorisation d'André-Olivier Lyra

Radio-Canada

Dans le cadre des Championnats du monde de vélo de montagne de l’Union cycliste internationale, Léandre Bouchard s’est emparé du 27e rang, samedi, au Mont-Sainte-Anne.

Le cycliste de 26 ans du Lac-Saint-Jean a terminé l’épreuve de cross-country olympique en un peu plus d’une heure et trente-deux minutes.

En comparaison, le vainqueur, le Suisse Nino Schurter, a franchi la ligne d’arrivée environ cinq minutes avant lui.

Refusant de s’appesantir sur cet écart, l’athlète d'Alma a analysé sa course en des termes positifs.

J’ai eu un bon départ plutôt fluide. Je n’ai pas perdu de temps. Puis, je me suis retrouvé un peu à l’écart du groupe de tête, mais c’était parfait. Ça m’a évité d’être pris dans un embouteillage. J’ai bataillé ferme pendant toute la course, a-t-il résumé.

Je suis satisfait. C’était ma deuxième meilleure performance de l’année. J’ai donné le meilleur de moi-même, a-t-il pris le soin d’ajouter, avec enthousiasme.

Invité à se prononcer par rapport à ses chances de participer aux Jeux olympiques de Tokyo qui auront lieu l’an prochain, Léandre Bouchard a indiqué que son résultat de samedi lui donnait de la confiance.

Ça m’a montré que c’est toujours possible et que j’ai tout le potentiel nécessaire pour y arriver, a-t-il conclu, d’un ton optimiste.

Saguenay–Lac-St-Jean

Cyclisme