•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fusillade au Texas : au moins cinq morts et une vingtaine de blessés

Un cordon jaune délimite une scène de crime.

Des voitures de police délimitent une scène de crime où un tireur a été abattu dans le stationnement d’un cinéma, à Odessa, au Texas, le 31 août 2019.

Photo : Getty Images / Cengiz Yar

Radio-Canada
Mis à jour le 

Au moins cinq personnes sont mortes dans l'ouest du Texas après qu'un homme arrêté par la police pour ne pas avoir signalé un virage à gauche a ouvert le feu et s'est enfui, tirant sur plus de 20 personnes alors qu'il conduisait avant d'être tué par des officiers devant un cinéma.

La fusillade a commencé samedi après-midi lors d'un contrôle routier interétatique. Des coups de feu ont été échangés avec la police, puis le suspect a détourné un camion de la poste pour ensuite tirer au hasard alors qu'il conduisait dans la région d'Odessa et de Midland, deux villes au cœur de l'État pétrolier.

La police a d'abord signalé de multiples tireurs possibles, mais le chef de la police d'Odessa, Michael Gerke, a déclaré plus tard qu'il n'y avait qu'un seul suspect, un homme dans la trentaine.

Le suspect a tiré « sur des civils innocents dans tout Odessa », peut-on lire dans une déclaration de la police d'Odessa, qui n'a pas nommé l'homme ni donné de mobile.

Lors d'un point de presse vers 19 h, un porte-parole a confirmé qu'un individu avait été abattu et que le bilan s'élevait à 5 morts et 21 blessés.

De ce nombre 13 personnes ont été transportées à l'hôpital d'Odessa et 7 sont dans un état critique. On ne sait toujours pas officiellement si le tireur fait partie des cinq victimes.

La chaîne d'événements a commencé lorsque des soldats de la police d'État du Texas ont interpellé une voiture en or en milieu d'après-midi pour ne pas avoir signalé un virage à gauche, a déclaré Katherine Cesinger, porte-parole du département de la Sécurité publique du Texas. Avant que le véhicule ne s'arrête complètement, le conducteur a « pointé un fusil vers la lunette arrière de sa voiture et a tiré plusieurs coups de feu » vers la voiture de patrouille.

Les coups de feu ont touché l'un des deux soldats à l'intérieur de la voiture de patrouille, a ajouté Mme Cesinger, après quoi le tireur s'est enfui et a continué à tirer. Deux autres policiers ont été abattus avant que le suspect ne soit tué. L'état des trois agents des forces de l'ordre blessés n'a pas été précisé.

La fusillade a eu lieu seulement quatre semaines après qu'un homme armé a tué 22 personnes à El Paso, au Texas, après avoir ouvert le feu dans un Walmart.

Le gouverneur du Texas, Greg Abbott, a tenu cette semaine deux réunions avec des législateurs sur la façon d'empêcher d'autres fusillades de masse au Texas. Il a dit qu'il visiterait la région dimanche.

Avec les informations de New York Times, et ABC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Amériques

International