•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des cyclistes exigent de meilleures infrastructures sur les traversiers de BC Ferries

Une affiche où est écrit bicycles est posée près d'une bouée de sauvetage.

Teale Bondaroff affirme qu'on lui a déjà demandé de poser son vélo sur de l'équipement de sauvetage.

Photo : Teale Bondaroff

Radio-Canada

Des utilisateurs des services de traversiers de BC Ferries exigent que l’entreprise serve mieux les cyclistes. L’espace pour entreposer les vélos est inadéquat, dénoncent-ils.

Selon Corey Burger de la coalition Greater Victoria Cycling, il n’y a pas assez de supports à vélos, même sur les plus gros bateaux. 

Une fois à bord, les employés vous disent simplement d’aller au bout du bateau et de verrouiller votre vélo quelque part sur le pont, dit-il.

Deux vélos sur un bateau.

Certains cyclistes croient que BC Ferries doit mettre en place des endroits appropriés où déposer les vélos.

Photo : Teale Bondaroff

Teale Bondaroff, un cycliste qui utilise les services de BC Ferries, affirme qui lui est même arrivé de se faire dire par un employé de verrouiller son vélo sur le matériel de sauvetage ou l’équipement pour combattre le feu.

Un prix d’entrée qui dérange

Corey Burger dénonce le fait qu’un montant de deux dollars est exigé à chaque cycliste.

C’est ironique parce que peu de choses ont été faites pour améliorer les infrastructures pour les cyclistes, souligne-t-il.

Grâce à la loi sur l’accès à l’information, CBC a pu constater que depuis 2013, BC Ferries a généré des profits de plus de 1,6 million de dollars grâce à ce prix d’entrée exigé aux cyclistes.

BC Ferries indique que les profits réalisés par l’entreprise ne sont pas réservés à des choses spécifiques.

Au printemps, BC Ferries a invité des membres de groupes de cyclistes afin de discuter de ce qui pouvait être faire pour améliorer leur expérience à bord et plus tôt cette année un sondage sur la manière d’améliorer les services a clairement identifié le besoin d’espaces suffisants, désignés et surveillés pour les vélos.

BC Ferries espère pouvoir intégrer ces suggestions dans la conception de quatre nouveaux traversiers.

Avec les informations d'Adam van der Zwan

Colombie-Britannique et Yukon

Transport en commun