•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aucune Canadienne sur le podium du Championnat du monde de vélo de montagne

Plusieurs cyclistes dans une course.

Le Championnat du monde de vélo de montagne se déroule au mont Sainte-Anne.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les attentes étaient grandes samedi pour les athlètes féminines qui ont participé au Championnat du monde de vélo de montagne, au mont Sainte-Anne. Si deux figuraient parmi les meilleures au monde, aucune n’a monté sur le podium.

Selon les classements provisoires de la Coupe du monde, les athlètes de l'équipe canadienne Haley Smith (7e) et Catharine Pendrel (10e) figuraient parmi les 10 meilleurs cyclistes au monde.

La première place de cette finale de cross country olympique a été remportée par la Française Pauline Ferrand Prevot.

Haley Smith a finalement récolté la 12e position et Catherine Pendrel a fini au 14e rang.

Parmi les Canadiennes qui ont fait bonne figure, notons la performance d'Emily Batty, qui a terminé au 9e rang.

Prochaine étape : Tokyo

Smith, Pendrel et Batty sont en lice pour remporter l'un des deux passer disponible pour les Jeux olympiques de Tokyo.

Je vais faire du mieux l'année prochaine et j'espère que tout ira pour le mieux, a affirmé Catharine Pendrel, à la suite de sa performance.

J'étais à deux secondes d'une médaille à Rio. Alors, j'attends ma revanche pour cette place au podium olympique et me focaliser sur les médailles. C'est ma priorité, a ajouté Emily Batty.

Un Suisse l'emporte chez les hommes

La première place a été remportée par le Suisse Nino Schurter, qui détient maintenant huit championnats du monde. Il s'agit d'un record.

Si les attentes étaient moins élevées chez les hommes, la meilleure performance est celle de Léandre Bouchard, qui a terminé en 28e position.

Je pense que de déterminer la saison forte de même ça me donne espoir et de la motivation pour que l'an prochain, a-t-il dit.

Bouchard se disputa un seul passer pour Tokyo chez les hommes avec Raphaël Gagné de Lac-Beauport, qui a terminé au 77e rang.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !