•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des millions pour Trois-Rivières à l'aube des élections

Façade de l'aérogare de l'aéroport de Trois-Rivières

Le projet de développement de l'aérogare de l'aéroport de Trois-Rivières attend le feu vert depuis des années.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le ministre François-Philippe Champagne annonce près de 7 millions de dollars en investissement pour l’avancement de trois projets à Trois-Rivières, dont l’aéroport et le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap.

Dans un premier temps, le ministre fédéral des Infrastructures et des Collectivités a annoncé une enveloppe de 4 M$ pour la réfection de l’aérogare de Trois-Rivières.

Cet argent « règle » le dossier pour que les travaux aient lieu, selon M. Champagne. Ceux-ci constituent la première condition à remplir en vue d’accueillir des vols internationaux.

On était souvent en mode réflexion, en mode discussion. Là, on est en mode action, c’est-à-dire que ce projet-là va aller de l’avant et [Innovation et Développement économique Trois-Rivières] ont déjà cette grande vision d’avoir les vols qui viennent vers Trois-Rivières, assure le ministre Champagne.

3 M$ pour le Sanctuaire

Le fédéral octroie également 3 M$ pour la construction d’un nouveau pavillon d’accueil des visiteurs au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap. Il s’agit de la première phase d’un projet de plus grande envergure évalué à plus de 40 M$ qui prévoit notamment la réfection des installations et la mise en valeur du site pour permettre de mousser le tourisme religieux.

Le recteur du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, Pierre-Olivier Tremblay, en entrevue à Radio-Canada.

Le recteur du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, Pierre-Olivier Tremblay

Photo : Radio-Canada

On est très content, très reconnaissant. Ça fait plusieurs mois qu’on est en discussion entre les différents paliers de gouvernement pour monter un projet qui va avoir un impact sur l’ensemble de la population

Pierre-Olivier Tremblay, recteur du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap

Le développement du Port ira de l'avant

Finalement, François-Philippe Champagne autorise le Port de Trois-Rivières à aller de l’avant avec sa vision de développement, sans toutefois mentionner si des montants seraient octroyés.

Dans son plan « 20-30 », l’administration portuaire annonçait vouloir créer un lien entre les deux pôles que sont l’Amphithéâtre Cogeco, à l’est, et le nouveau centre des congrès de Trois-Rivières, à l’ouest.

En avril 2018, le président directeur général, Gaétan Boivin, disait souhaiter que ce développement ouvre la porte à de nouveaux projets immobiliers, commerciaux et récréotouristiques, qui représenteraient des investissements d’environ 100 millions de dollars. Toutefois, les lettres patentes qui définissent la mission du Port ne permettaient pas d’aller de l’avant.

Le ministre Champagne confirme qu’une nouvelle version du projet a été déposée et qu’il l’a approuvée. Il n’a toutefois pas voulu donner les détails du projet pour le moment, souhaitant laisser la parole aux intervenants concernés.

Le ministre François-Philippe Champagne en entrevue à Radio-Canada.

Le ministre François-Philippe Champagne

Photo : Radio-Canada

Il s’agit d’un « projet mobilisateur » dont le but est de permettre aux citoyens de se réapproprier le bord de l’eau, explique celui qui représente la circonscription de Saint-Mauricie-Champlain.

Annonces électoralistes?

François-Philippe Champagne s’est défendu de faire des annonces préélectorales à l’approche du scrutin d’octobre prochain.

Les élections c’est une chose, mais ce qui compte d’abord et avant tout pour les gens c’est que les trois ordres de gouvernements travaillent ensemble et que les dossiers progressent, poursuit le ministre fédéral.

Ces investissements n’ont d’ailleurs pas été présentés de façon officielle, faute de temps, soutient-il. Il y a tellement de choses qui se règlent qu’on n’a pas le temps de faire les annonces. [...] L’important, c’est que les choses avancent.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Politique fédérale