•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de policiers sur les cours d'eau de la province pour le long week-end

Deux agents de la police dans une embarcation de la police sur le lac Lower

Transports Canada étudie actuellement la possibilité de rendre les gilets de sauvetage obligatoires.

Photo : Radio-Canada / Frederic Pepin

Radio-Canada

La police provinciale de l'Ontario (PPO) renforce les patrouilles en bateau aux quatre coins de la province durant le long week-end, après plusieurs accidents mortels impliquant des plaisanciers.

Le message des autorités reste le même: les gilets de sauvetage ou vêtement de flottaison individuel (VFI) sauvent des vies. Toutefois, selon la police, malgré de nombreuses répétitions, ce message ne passe toujours pas auprès des plaisanciers.

Sur les 11 personnes qui sont mortes sur les cours de la province cette année, huit d'entre eux ne portaient pas leur gilet de sauvetage.

Il se peut qu'ils n'en ressentent pas le besoin, ce sont de bons nageurs, ils pensent qu'ils peuvent nager jusqu'au bateau, a déclaré Kerry Schmidt, porte-parole pour la police provinciale de l'Ontario.

M. Schmidt interpelle les nageurs sur le danger qu’ils courent en cas d’accident

Si vous êtes impliqué dans une collision ou un incident quelconque, il se peut que vous ne soyez pas conscient lorsque vous tombez à l'eau.

Kerry Schmidt

Si la victime se retrouve face contre terre, il n’ y a pas de chance qu’elle s’en sorte vivante, avise t-il.

Récemment, une série d'incident sur les cours d'eau de la province ont fait plusieurs victimes. Samedi dernier, un accident qui a tué deux personnes. La personnalité publique et homme d'affaires, Kevin O'Leary, est d'ailleurs impliqué dans ce dernier.

L’accident s’est produit sur le lac Joseph, près de l'île d'Émeraude, à environ 215 kilomètres au nord du centre-ville de Toronto. Les causes de l'accident ne sont pas encore connues.

Une personne qui manipule un gilet de sauvetage.

Transports Canada étudie actuellement la possibilité de rendre les gilets de sauvetage obligatoires

Photo :  CBC / Shannon Martin

Une étude sur l'utilisation des gilets de sauvetage

En vertu de la loi fédérale actuelle, les plaisanciers doivent avoir un gilet de sauvetage convenable pour tout le monde à bord, mais il n'existe pas d'obligation de le porter.

Questionné sur le sujet, Transports Canada a affirmé par courriel vouloir examiner la question de plus près. Transports Canada n’exclut pas la possibilité de rendre les gilets de sauvetage obligatoires.

Transports Canada a récemment lancé un projet de recherche qui aidera le Ministère et ses divers partenaires en matière de sécurité nautique. Cela améliorera les efforts de sensibilisation sur les gilets de sauvetage et les VFI et aidera à évaluer le besoin de porter obligatoirement le gilet de sauvetage.

Transports Canada

Plus tôt cette année, une mère d'Ottawa a demandé au gouvernement de modifier la loi pour les enfants, après avoir perdu son fils de 11 ans dans un accident de bateau.

Le gilet de sauvetage, comme une assurance

La Société de sauvetage de l'Ontario appuie l’usage des gilets de sauvetage, surtout lorsqu'il s'agit de petites embarcations de moins de six mètres, qui sont le plus souvent impliqués dans des incidents mortels.

Si vous pensez que vous pouvez prendre votre gilet de sauvetage lorsque vous allez être jeté à l'eau, vous avez probablement tort, parce que vous ne le pourrez pas, a déclaré Barbara Byers, directrice de l'éducation publique du groupe.

Ce qu'un gilet de sauvetage fait, c'est qu'il vous donne du temps pour être secouru par quelqu'un, vous donne du temps pour faire un plan et retourner en sécurité.

Barbara Byers
Une femme portant un gilet se tient debout dans un bateau

"Les gens ont la possibilité de faire usage des gilets gonflables légers qui sont moins encombrants", dit Barbara Byers de la Société de sauvetage

Photo :  CBC / Shannon Martin

Mme Byers rappelle qu'il y a beaucoup de nouvelles options moins encombrantes sur le marché, y compris des gilets gonflables légers. Ils sont équipés de petites bouteilles de dioxyde de carbone qui peuvent se déclencher automatiquement ou en tirant sur une languette.

Vous ne remarquez pas que vous l'avez sur vous, dit la directrice Byers.

Avec les informations de CBC News

Prévention et sécurité

Société