•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vibrant hommage à Carson Crimeni lors de funérailles à Langley

Des gens regardent une photo du garçon de 14 ans.

Plus de 500 personnes se sont déplacées pour prendre part aux funérailles de Carson Crimeni.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Plus de 500 personnes se sont rassemblées pour rendre un dernier hommage à Carson Crimeni, 14 ans, décédé des suites d’une apparente surdose au parc de planche à roulettes de Walnut Grove, le 7 août.

Aron Crimeni, le père de Carson, a offert le premier témoignage des funérailles. Il a décrit son fils comme une personne attentionnée et généreuse.

« C’était un garçon qui aimait faire rire les gens. »

— Une citation de  Aron Crimeni, père de Carson
Un homme pleure au micro, devant un auditoire.

Le père de Carson Crimeni, Aron, se remémore des conversations avec son fils sous le coup des émotions.

Photo : CBC/Ben Nelms

« Nous étions vraiment proches. Nous parlions de tout, tout sur ce qu'il voulait apprendre. J’essayais de le conseiller au mieux de ma capacité sur toute question qu’il puisse avoir », a raconté le père en sanglots, devant l’auditoire.

« Je veux simplement dire merci à mon fils pour avoir été mon meilleur ami. Je t’aime, et tu seras toujours dans mon coeur. »

— Une citation de  Aron Crimeni, père de Carson

Dans un court témoignage, la mère du garçon Chantell Griffiths a déclaré « qu’il doit y avoir un changement dans notre monde, de sorte que ce genre d’événements ne survienne plus à d’autres enfants ».

Une femme et un garçon devant un micro, sur une scène.

La mère de Carson Crimeni, Chantell Griffiths, invite les gens s'étant déplacés pour les funérailles à écouter les chansons pour réfléchir au récent événement.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

La directrice adjointe de l’école secondaire Walnut Grove, Lisa Marie Fraser, a brossé un portrait de son ancien élève.

« Carson avait une présence dans notre école. Son énergie, le volume de sa voix et ses blagues nous indiquait où le trouver », a-t-elle relaté.

Selon elle, le sens de l’humour de Carson était la caractéristique principale de l’élève. « Il était drôle, insolent, créatif, intelligent, surtout en mathématiques et en science, quand il voulait travailler », a-t-elle dépeint, le sourire aux lèvres.

Elle s’est remémoré son goût pour le programme de cuisine à l’école, dont il a fait partie durant l’école primaire à titre de jeune chef cuisinier.

Bella Griffiths, la soeur de Carson, a pris la parole pour lancer un message.

« J’espère vraiment qu’après cet événement, les gens commencent à comprendre que les drogues, ce n’est pas une blague. Elles peuvent emporter quelqu’un en un claquement de doigts »

— Une citation de  Bella Griffiths, soeur de Carson

Une vague de soutien pour la famille

Aron Crimeni s’est dit ému par le soutien reçu de part et d’autre après la mort de son fils. « Le soutien est immense. La communauté entière a été extrêmement présente », témoigne M. Crimeni.

Un monument commémoratif a vu le jour au parc de planche à roulettes au cours des semaines qui ont suivi la mort du garçon. Des douzaines de bouquets de fleurs et des photos comportant des messages de soutien ont été déposés autour du parc.

Des bouquets de fleurs bleues, mauves et rouges sont à côté de photos de Carson.

Des bouquets de fleurs et des photos de Carson Crimeni entourent le parc de planche à roulettes.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

La police enquête toujours

Son grand-père, Darrel Crimeni, a trouvé Carson près du parc de planche à roulettes de Walnut Grove vers 21 h 30, le 7 août. Le jeune garçon respirait toujours lorsqu’il a été retrouvé par son grand-père sur le trottoir du parc de planche à roulettes.

Sa famille croit que quelqu'un lui a donné de la drogue. Son téléphone cellulaire se trouvait dans une poubelle à proximité. L'adolescent a été transporté à l'hôpital, où sa mort a été constatée.

Des vidéos de ses derniers moments ont circulé sur les médias sociaux et ont suscité l'indignation. On y voit notamment Carson en détresse pendant que des gens rient et le filment.

Le Service de coroner de la Colombie-Britannique poursuit son enquête pour élucider la cause de la mort du garçon.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !