•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inauguration du Diamant : 1000 fois plus spectaculaire qu'escompté, dit Robert Lepage

Le Diamant recevra ses premiers spectateurs officiellement le 7 septembre. D'ici là, il sera ouvert au public à différentes reprises.

Photo : Radio-Canada

Audrey Paris

Après 15 ans de travail, la salle de diffusion Le Diamant est maintenant dévoilée au public. Si les travaux de construction étaient bien visibles à la place D’Youville à Québec, l’intérieur de la salle était encore, jusqu'à ce jour, un mystère.

Vendredi matin, Le Diamant a reçu les dignitaires, élus et partenaires, ainsi que les médias pour une visite guidée et une conférence de presse.

L'entrée du Diamant, la nouvelle salle de diffusion de Robert Lepage à Québec.

L'entrée du Diamant, la nouvelle salle de diffusion de Robert Lepage à Québec.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Vigneault

Mais juste avant cette inauguration, le metteur en scène et instigateur du projet a exprimé à quel point il était heureux de le présenter au public. En entrevue à l'émission Première heure avec Claude Bernatchez, Robert Lepage a affirmé que le résultat final est à la hauteur de ses attentes, même plus encore.

C'est mille fois plus excitant, beau, spectaculaire que ce qu’on avait imaginé!

Robert Lepage

Discussion avec Robert Lepage qui dévoile son Diamant vendredi

Lors de la conférence de presse, Robert Lepage a pris la parole devant ses invités, suivi par des élus, comme la ministre de la Culture Nathalie Roy et le maire Régis Labeaume.

Robert Lepage devant un lutrin et un micro en train de lire un texte.

Robert Lepage lors de la conférence de presse pour inaugurer Le Diamant à Québec.

Photo : Le Diamant

Au cours du week-end, l'équipe du Diamant et ses bénévoles accueilleront les visiteurs qui se sont procuré un billet pour les activités d'inauguration. Des activités qui affichent complet.

Je crois que ce lieu aurait eu un impact sur la société n’importe où dans le monde, affirme la responsable des bénévoles pour les activités inaugurales, Mia Michaud, mais c’est à Québec qu’il sera installé.

Une femme avec des lunettes et un chandail avec le logo du Diamant.

Mia Michaud cumule de nombreuses années d'expérience dans l'industrie touristique. Elle a accepté de donner de son temps pour accompagner les bénévoles du Diamant.

Photo : fournie par Le Diamant

Mme Michaud estime que le théâtre est un endroit sublime dans lequel les gens sauront se reconnaître.

Il y a un sentiment de chaleur, ça a été conçu pour des humains. L’effet est similaire à celui de l’ouverture de la Maison symphonique de Montréal.

Mia Michaud

Notons que Le Diamant et son foyer seront ouverts à tous du mardi au dimanche, de midi à 18 h, dès le 3 septembre. Des bénévoles agiront à titre de guide pour faire découvrir les lieux.

Une imposante sculpture à l'intérieur du Diamant en hommage à l'opéra « Madame Butterfly » de Puccini.

Une imposante sculpture à l'intérieur du Diamant en hommage à l'opéra « Madame Butterfly » de Puccini.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Vigneault

Vous souvenez-vous du projet souterrain?

C’était au début des années 2000. Le maire Jean-Paul L’Allier souhaitait trouver une vocation au tunnel jamais construit, à la fin d’une bretelle abandonnée de l’autoroute Dufferin-Montmorency.

L’instigateur du projet et metteur en scène Robert Lepage a visité cette caverne oubliée. Il explique dans une vidéo sur la page Facebook du Diamant que le projet était merveilleux, mais trop coûteux.

Comme on dit au cinéma, l’argent n’était pas à l’écran.

Robert Lepage

C’est donc en 2011 que le bâtiment de l’ancien YMCA a été acheté et que le projet de créer un quartier des spectacles à place D'Youville a pris de l'ampleur. Toujours sur Facebook, Lynda Beaulieu, soeur de Robert Lepage et présidente du Diamant, souligne que le maire Régis Labeaume a participé à l’idée, sachant que cet endroit avait un grand besoin d’être rénové.

Lynda Beaulieu sur une petite scène parle dans un micro.

Lynda Beaulieu est la présidente du Diamant. Elle est aussi la soeur du metteur en scène.

Photo : Radio-Canada / Julia Caron

Cette dernière souligne qu’en 15 ans, l’idée du Diamant a vu passer trois maires différents, quatre premiers ministres du Québec et deux du gouvernement fédéral.

Chaque fois, on repartait presque à zéro, admet-elle.

Le 30 août 2019 marque officiellement la concrétisation du rêve. La première représentation aura lieu le 7 septembre avec Les sept branches de la rivière Ota.

Une production qui a de l’histoire, puisqu'il s'agit du premier projet de Robert Lepage pour sa compagnie Ex Machina dans les années 90.

La salle de diffusion du Diamant vue de l'intérieur.

Avec Le Diamant, Robert Lepage voulait une salle conçue pour différents types d'art de la scène, notamment l'opéra.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Vigneault

Et de l’histoire, il y a en aura dans le lieu de diffusion qu’est Le Diamant, promet Élisabeth Farinacci. L’histoire rejaillit de partout dans le bâtiment, dit-elle. Sa façade a d’ailleurs été conservée, dans un style Second Empire, et mise en valeur par d'imposantes vitres.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Arts de la scène