•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Zone ferroviaire : un amphithéâtre plus petit pour un projet de 60 M$

Le conseiller municipal devant un tableau qui présente les chiffres.

Michel Potvin présente les sources de financement du projet de réaménagement de la zone ferroviaire de Saguenay.

Photo : Radio-Canada / Flavie Villeneuve

Radio-Canada

Les élus de Chicoutimi ont finalement choisi de fusionner trois idées pour revitaliser la zone ferroviaire. Le projet de 60 millions de dollars comprend un nouveau stationnement à étages, un amphithéâtre de 4000 places et trois tours à condos.

Ce terrain à nos pieds en ce moment est inexploité depuis trop d'années. On a une belle idée des conseillers de Chicoutimi pour le mettre en valeur. Maintenant, à la population de juger si avec le montage financier qu'on lui propose à coût nul ça vaut la peine d'embarquer dans l'aventure, mentionne la mairesse de Saguenay, Josée Néron.

Un projet de plus petite taille

Le conseil d'arrondissement de Chicoutimi réduit de 5000 à 4000 le nombre de places prévues dans son nouvel amphithéâtre.

La Ville estime qu’il permettra tout de même de recevoir des spectacles de grande envergure en plus de convenir aux besoins des Saguenéens.

Le nouveau stationnement à étages couvert comprendra 350 places.

Le projet prévoit par ailleurs un réaménagement d'une partie du boulevard Saguenay et intégrer deux carrefours giratoires.

Les élus de Chicoutimi souhaitent aussi créer de nouveaux stationnements dans cette section.

Selon les plans présentés, il sera d’ailleurs possible de passer de la zone portuaire à la zone ferroviaire grâce à des traverses piétonnières.

Des espaces verts sont prévus, notamment sur le toit du stationnement à étages.

Financement

Les élus de Chicoutimi affirment que la participation financière de Québec est une condition pour la réalisation du projet.

Ils souhaitent limiter la propre contribution financière de la Ville de Saguenay à 20 millions de dollars.

Le reste serait comblé par d’autres sources de financement comme la perception de taxes foncières sur les condos, la production de spectacles et les commanditaires. Saguenay prévoit que le stationnement à étages sera payant.

Déjà, le président de la commission des finances promet que ce projet n’entraînerait pas une augmentation de taxes au-delà de l’inflation.

Mon but, c'est qu'il n'y ait aucun impact sur les taxes des contribuables.

Michel Potvin, président de la commission des finances

Réactions des autres arrondissements

Les conseillers des arrondissements de La Baie et de Jonquière avaient été informés du projet final des élus de Chicoutimi mercredi.

On passe de 92 millions à 60 millions, c'est plus facile à faire accepter. Évidemment, le projet est toujours conditionnel aux deux paliers de gouvernement, a affirmé que le conseiller de La Baie, Éric Simard.

On n'a pas dit ni oui ni non. Je suis prêt à dire oui à condition que ça coûte rien aux citoyens, mais si il y a des coûts ce sera un pensez-y donc.

Michel Thiffault, conseiller de l'arrondissement de Jonquière

Le projet doit encore franchir plusieurs étapes avant de voir le jour.

Il faudra d'abord confirmer la participation financière de Québec et d'Ottawa.

Le réaménagement devra également obtenir l'assentiment d'une majorité d'élus municipaux lors d'un vote en séance du conseil.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !