•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le ministre Julien à Val-d'Or pour des consultations au sujet des changements climatiques

La cheminée d'une usine émet de la fumée.

La cheminée d'une usine émet de la fumée.

Photo : iStock / starekase

Radio-Canada

Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, Jonatan Julien, présidera un atelier de travail à Val-d'Or pour consulter les gens du secteur des ressources naturelles

Cette consultation a lieu dans le cadre d'une tournée des régions lors de laquelle le ministre s'entretient avec des gens d'affaires, des personnes œuvrant dans le secteur des ressources naturelles, des représentants d'organisme et des élus municipaux afin d'élaborer le Plan d'électrification et de changements climatiques (PECC).

Ligne du temps démontrant que les travaux pour le Plan d'électrification et de changements climatiques débutent à l'été 2019 et que la planification de la mise en oeuvre débutera à l'hiver 2020.

La tournée de consultation des régions pour l'élaboration du Plan d'électrification et de changements climatiques a débuté le 27 août.

Photo : Radio-Canada / Ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Le ministre Julien indique que la stratégie gouvernementale est de réduire les gaz à effet de serre (GES). Il explique que la transition énergétique doit se faire sur le plan du transport, des industries et des municipalités. Si on parle de Val-d'Or, on va parler naturellement de l'industrie forestière , dit-il.

Il y a plein de gens qui sont créatifs, qui ont de bonnes idées, qui peuvent contribuer à réduire les GES par des initiatives locales.

Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, Jonatan Julien

Le ministre donne l'exemple de l'aide gouvernementale pour appuyer les industries dans leur transition vers des sources d'énergies plus renouvelables, comme de passer du mazout à l'électricité.

Ce qu'on veut venir chercher aujourd'hui, c'est le pouls des intervenants de la région pour nous aider à contribuer à ce plan d'électrification qui se doit d'être audacieux parce que nos cibles sont audacieuses, indique-t-il.

Environ une vingtaine de participants prendront part à l'atelier du 29 août, selon le ministre Julien.

Abitibi–Témiscamingue

Politique provinciale