•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le CEF pourrait acquérir le bâtiment de l'ancienne académie Rivier à Prince Albert

L'académie Rivier vue de l'autre côté de la rue.

Le ministre de l'Éducation et le CEF ont visité l'ancienne académie Rivier au printemps.

Photo : Radio-Canada / Samuel Desbiens

Radio-Canada

À Prince Albert, la rentrée scolaire de mardi se fera une fois de plus à l’École Valois, mais le projet de relocaliser les élèves dans l’ancienne académie Rivier pourrait franchir une nouvelle étape importante.

Selon le ministère de l’Éducation, le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) travaille en ce moment pour acheter cet ancien bâtiment en vue d’en faire l’école principale francophone de Prince Albert. Il s’agit, dit-il, d’une procédure régulière et qu’aucune décision n’a encore été prise.

Le ministre de l'Éducation, Gordon Wyant, et le CEF avaient visité les installations de l'ancienne académie Rivier au printemps. À l'époque, il était question d'y loger de façon temporaire les élèves et les enseignants de l'École Valois, en manque d'espaces adéquats.

Mercredi, en entrevue à l’émission Point du jour, le directeur général du CEF, Ronald Ajavon, s’est contenté de dire que l'organisme fransaskois prépare un plan pour reloger l’École Valois.

On est en train de travailler à développer un plan qui va être déposé à la province, d’ici la fin du mois de septembre.

Ronald Ajavon, directeur général du CEF

De son côté, le président de la Société canadienne-française de Prince Albert, Michel Dubé, affirme que le CEF a bien le projet de faire de l'ancienne académie Rivier la nouvelle école francophone de Prince Albert. Il soutient que les besoins sont urgents dans la communauté.

Nous, on attend. On est pas mal patients à Prince Albert, mais le fait de voir le projet retardé encore une fois nous inquiète parce que cela n'avance pas aussi vite que nous le souhaiterions, déclare-t-il.

Il indique que le mauvais état des installations de l’École Valois nuit au développement de la communauté scolaire fransaskoise dans la région.

Au total, le ministère de l'Éducation s'est engagé à construire trois nouvelles écoles francophones en Saskatchewan d'ici 2025, à Regina, Saskatoon et Prince Albert.

Avec les informations de Sophie Chevance

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Éducation