•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canada surveille de près de possibles cas américains de maladies liées au vapotage

Une femme fume une cigarette électronique.

Une enquête se poursuit aux États-Unis sur près de 200 cas de maladies respiratoires graves qui pourraient être liées au vapotage.

Photo : Reuters / Neil Hall

La Presse canadienne

Les directions de la santé publique de tout le Canada sont aux aguets pendant qu'une enquête se poursuit aux États-Unis sur près de 200 cas de maladies respiratoires graves qui pourraient être liées au vapotage.

Le médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse a déclaré que ses services avaient accru leur surveillance. Le docteur Robert Strang a aussi transmis des demandes informelles par courriel aux pneumologues et aux unités de soins intensifs des hôpitaux de la province afin de déterminer si des cas similaires avaient été signalés en Nouvelle-Écosse.

Selon le docteur Strang, Santé Canada songeait déjà à renforcer sa réglementation sur les cigarettes électroniques avant même cette crise aux États-Unis. Les responsables de la santé publique collaboraient déjà à un projet de réglementation visant surtout à renforcer la protection des jeunes. On étudie également les réglementations provinciales pour voir si elles peuvent être resserrées.

Des cas inquiétants aux États-Unis

Un homme fume une cigarette électronique.

Les autorités sanitaires de l'Utah disent qu'elles enquêtent sur 21 cas d'une maladie pulmonaire grave liée au vapotage.

Photo : Associated Press / Rick Bowmer

Santé Canada et l'Agence de la santé publique du Canada confirment qu'ils surveillent étroitement les éclosions récentes aux États-Unis de maladies pulmonaires aiguës et d'un décès qui seraient tous liés à l'utilisation de produits de vapotage.

Maryse Durette, porte-parole des deux agences fédérales, a déclaré que les responsables canadiens de la santé n'avaient pas encore constaté de telles éclosions au Canada.

Selon Mme Durette, Santé Canada et l'Agence de la santé publique sont en contact étroit avec leurs homologues américains, notamment l'Agence des aliments et des médicaments (FDA) et les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Santé publique

Santé