•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa cède le port de Baie-Comeau

Le port de Baie-Comeau

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le gouvernement fédéral cède le port de Baie-Comeau à la Corporation de gestion du port de Baie-Comeau.

Le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, était de passage au port de Baie-Comeau mercredi matin pour en faire l'annonce.

Marc Garneau confirme le transfert sur l'ancien quai fédéral de Baie-Comeau.

Le ministre des Transports du Canada, Marc Garneau

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Marc Garneau a précisé que 44 millions de dollars seront donnés à la Corporation de gestion du Port de Baie-Comeau pour payer les coûts d’entretien et de mise à niveau.

De plus, des travaux d’amélioration du quai d’une valeur de 8 millions de dollars seront aussi effectués par le fédéral avant que le transfert ne soit complété.

Un quai en béton sur le dessus

Une partie des infrastructures que le fédéral accepte de transférer.

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Le budget d’entretien et d’opération du quai est évalué à près de 75 millions de dollars pour les 25 prochaines années.

La Corporation de gestion du port de Baie-Comeau croit que divers projets de développement et partenariats pourront se concrétiser après le transfert et permettre d’augmenter les revenus.

Il reste encore certaines formalités : l’approbation de la Municipalité, celle de la province. Du côté fédéral ça passe par le Conseil du trésor. Alors ces formalités-là vont prendre quelques mois.

Marc Garneau, ministre des Transports du Canada

La députée fédérale de Manicouagan, Marilène Gill se réjouit de cette entente. Elle rappelle que cette cession était attendue depuis longtemps par le milieu.

Marilène Gill, députée du Bloc québécois pour la circonscription de Manicouagan

Marilène Gill, députée du Bloc québécois pour la circonscription de Manicouagan

Photo : Marilène Gill

C’est une infrastructure qui est importante au sens du développement. Donc tant qu’on n’est pas propriétaire d’une infrastructure on ne peut rien promettre, indique Marilène Gill. C’est certain que pour attirer les gens vers nous, ils ont besoin de certitude. Alors pour moi c’est une excellente nouvelle. On peut passer à autre chose et mettre les énergies ailleurs.

Karine Otis a été nommée directrice de la Corporation de gestion du Port de Baie-Comeau et s’occupera de sa gestion une fois que le transfert sera complété.

Ils sont assis l'un à côté de l'autre en marge de la conférence de presse.

Le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny, discute avec le ministre des Transports du Canada, Marc Garneau.

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

La Corporation de gestion du Port de Baie-Comeau était en négociation avec Ottawa depuis 2012 pour prendre possession des installations portuaires de Baie-Comeau.

Aide fédérale pour l'étude de faisabilité du projet QcRail

Le ministre Garneau a profité de son passage à Baie-Comeau pour aussi annoncer un investissement de 7,5 millions de dollars dans l’étude de faisabilité du projet QcRail. Une somme équivalente avait été investie par Québec dans le premier budget du gouvernement Legault.

Une carte montre le trajet projeté pour le chemin de fer Québec Rail

Le trajet projeté pour le chemin de fer QcRail

Photo : Radio-Canada

QcRail est un projet de construction d'une voie de 370 kilomètres entre Baie-Comeau et Dolbeau-Mistassini, au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le projet est évalué à 1,6 milliard de dollars par les promoteurs, ID Manicouagan.

Avec les informations de Marie-Jeanne Dubreuil

Côte-Nord

Transports