•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Eau colorée : Casselman pourrait reprendre la gestion du traitement des eaux

Une baignoire remplie d'eau brunâtre.

Les récents épisodes d’eau jaunâtre devrait toutefois être terminé, a indiqué le maire Daniel Lafleur.

Photo : Gracieuseté de Suzanne Lajoie

Radio-Canada

Le maire de la municipalité de Casselman, Daniel Lafleur, n'exclut pas la possibilité que son administration reprenne la gestion du traitement des eaux usées après que des citoyens se soient plaints au cours des dernières semaines de la coloration de l'eau potable.

C'est l'Agence ontarienne des eaux (AOE) qui gère le traitement de l'eau dans la municipalité en vertu d'un contrat accordé il y a deux ans.

Mardi soir, un représentant de l'agence est venu expliquer aux élus que les produits utilisés pour le traitement de l'eau ont été modifiés et que le problème de coloration serait réglé sous peu.

En entrevue à l’émission Les matins d’ici, le maire croit que les citoyens verront une différence au cours des prochains mois et que la mairie va continuer de surveiller la situation.

À l’heure actuelle, les produits que les gens utilisent, ils nous disent qu’ils vont vérifier au printemps, car c’est au printemps que c’est le plus critique jusqu’au mois de septembre, c’est durant l’été que c’est un gros gros problème, a expliqué le maire de la municipalité.

Aujourd’hui le problème est réglé, faut regarder en avant, faut pas regarder en arrière.

Daniel Lafleur, maire de la municipalité de Casselman

Le maire a aussi mentionné qu’il reste une inconnue dans le dossier : pourquoi l’eau jaunâtre s’est retrouvée dans certains secteurs de la municipalité et pas dans d’autres. Il espère avoir une réponse de l’Agence ontarienne des eaux au cours des prochains mois, car pour le moment, le mystère reste entier.

Ottawa-Gatineau

Infrastructures