•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ancienne députée du NPD Ève Péclet revient dans l’arène

Les députés Ève Péclet et Mylène Freeman parlent du sexisme qui sévit sur la colline du Parlement.

Ève Péclet en compagnie de l'ancienne députée Mylène Freeman.

Photo : Radio-Canada

Philippe-Vincent Foisy

Celle qui a représenté la circonscription montréalaise de La Pointe-de-l’Île pour le Nouveau Parti démocratique (NPD) de 2011 à 2015 tentera à nouveau de se faire élire le 21 octobre. Radio-Canada a appris en primeur qu’Ève Péclet annoncera mercredi sa candidature.

Elle tentera de ravir la circonscription montréalaise de La Pointe-de-l'Île au bloquiste Mario Beaulieu. En 2015, Mme Péclet avait terminé troisième derrière la candidate libérale.

Depuis sa défaite, elle a terminé son droit et a commencé sa pratique. Son investiture aura lieu le 3 septembre, avec le chef adjoint du parti, Alexandre Boulerice.

La bataille dans La Pointe-de-l’Île s’annonce intense. Le maire de Montréal-Est, Robert Coutu, défendra les couleurs du Parti conservateur du Canada, tandis que Jonathan Plamondon, un médiateur en relations de travail pour le gouvernement fédéral portera celles du Parti libéral.

Le Bloc québécois croit toutefois être capable de faire réélire l’ex-chef du parti Mario Beaulieu.

Durant la fin de semaine, le parti a tenu un rassemblement de précampagne qui a réuni quelque 350 militants, dont Pierre Karl Péladeau et Gilles Duceppe.


Politique fédérale

Politique