•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'OSTR en répétition à la veille du concert Richard Desjardins symphonique

Plusieurs musiciens vus de dos, assis devant des lutrins, avec leurs instruments, devant maestro Gilles Bellemare et Richard Desjardins.

Une quarantaine de musiciens de l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières, sous la direction de Maestro Gilles Bellemare, en répétition avec Richard Desjardins, à la Place des arts de Montréal.

Photo : Radio-Canada / Camille Carpentier

Radio-Canada

Les musiciens de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières sont à l’oeuvre aujourd’hui à la Place des Arts de Montréal, en grande répétition pour la représentation du spectacle Richard Desjardins symphonique qui aura lieu demain soir, à l’Amphithéâtre Cogeco.

La quarantaine de musiciens, sous la direction du maestro Gilles Bellemare, offriront un concert à guichets fermés. C’est la deuxième fois seulement, depuis la création du spectacle en 2006, que Richard Desjardins montera sur scène en compagnie des musiciens de l’OSTR.

Il s’agira d’ailleurs de la seule et unique représentation de ce concert.

Plaisir et émotion

À l’émission 360 PM mardi, Gilles Bellemare a confié qu’en cette veille de spectacle, le stress n’est pas vraiment de la partie. On est bien davantage dans le plaisir et l’émotion, note-t-il.

Le maestro se dit par ailleurs très admiratif du travail de Richard Desjardins.

Richard agit à la façon d’un grand soliste, souligne Gilles Bellemare. Il est conscient qu’il est au centre de l’oeuvre, mais qu’il a aussi besoin d’un chef et des musiciens. Il fait partie intégrante d’un tout et il fait tout ça de manière admirable.

Mercredi soir, il s’agira d’une première présence sur la scène de l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières pour maestro Bellemare, qui a été à la tête de l’OSTR pendant 27 ans. Le contexte d’un spectacle extérieur ne l’inquiète aucunement. 

On travaille avec un des preneurs de son les plus qualifiés que je connaisse, se réjouit-il. C’est sûr qu’il y a peut-être un petit inconfort… Il y a des mouches, il y a de l’humidité, oui, mais au niveau de la sonorité, c’est entre bonnes mains et je suis vraiment content. Les gens n’ont pas à se préoccuper de ça.

Quant au contenu du spectacle, on reprendra les mêmes arrangements, mais les textes de présentation des chansons de Richard Desjardins seront actualisés et adaptés au contexte trifluvien.

Création en 2006

Gilles Bellemare avait signé les arrangements de cette version symphonique il y a 15 ans, pour la création du spectacle qui s’était tenu alors au Centre Pierre-Charbonneau de Montréal.

L’OSTR a repris ce répertoire dans une vingtaine de concerts depuis, le temps de faire découvrir aux mélomanes des versions particulièrement élaborées de titres comme Tu m'aimes-tu, Le bon gars ou Le coeur est un oiseau.

Tous les sièges seront occupés mercredi soir, mais il reste de la place sur l’esplanade gazonnée. Les chaises pliantes seront permises pour assurer plus de confort aux spectateurs qui y assisteront.

Mauricie et Centre du Québec

Arts de la scène