•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réserve faunique La Vérendrye : un nouvel inventaire aérien des orignaux en 2020

Un orignal mâche les feuilles d'un arbre.

Un orignal (archives)

Photo : iStock / lightphoto

Annie-Claude Luneau
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un nouvel inventaire aérien d'orignaux sera réalisé dans a Réserve faunique La Vérendrye en 2020 pour mieux évaluer la densité du cheptel.

C'est une des mesures qui seront prises par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs en réponse aux inquiétudes de la nation algonquine.

Rappelons que des représentants des communautés algonquines demandent un moratoire sur la chasse à l'orignal dans la réserve faunique La Vérendrye, en raison de la baisse observée du nombre d'orignaux.

Le ministre Pierre Dufour a déjà écarté l'option d'un moratoire pour la saison de chasse qui débute dans quelques semaines, mais il se dit à l'écoute des inquiétudes.

Une rencontre est d'ailleurs prévue dans les prochains jours entre les représentants de la nation algonquine et le ministre.

Des inventaires réalisés en Abitibi-Témiscamingue, mais qui n'incluent pas la réserve faunique, révélaient que la population d'orignaux est stable dans la région.

Selon le dernier inventaire aérien réalisé en 2017 et les données de récolte, la population d'orignaux est stable dans la zone de chasse 13, avec une densité de 2,6 orignaux par 10 kilomètres carrés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !