•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Financement du patrimoine et des musées : l'Outaouais bonne dernière au Québec

Roger Blanchette lors de la conférence de presse.

Roger Blanchette a répété que le gouvernement doit traiter de façon équitable et respectueuse la région de l’Outaouais dans le domaine de la culture.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après avoir dénoncé à de nombreuses reprises le sous-financement en santé et en éducation, Équité Outaouais s'attaque cette fois-ci au sous-financement du patrimoine culturel et historique de la région.

Le regroupement citoyen a mandaté l'historien Roger Blanchette afin de dresser le portrait de la région dans le domaine de la culture.

M. Blanchette a souligné lors d'une conférence de presse, mardi, que les gouvernements antérieurs ont négligé le financement en matière de patrimoine, d'institutions muséales et d'archives.

En comparant les régions intermédiaires, celle qui a une population comparable, l’Outaouais reçoit 2,52 $ par habitant, l’Estrie 12,97 $ et la Mauricie 19,20 $, a martelé l'historien, en avançant des chiffres de l'Institut de la statistique du Québec.

Nous arrivons bons derniers, l’avant-dernière région reçoit 12,97 $ par habitant. Il faudrait des mesures de rattrapages énormes pour nous situer dans la moyenne nationale qui est à 33,18 $.

Roger Blanchette, historien et porte-parole d’Équité Outaouais

La région de l’Outaouais est connue pour son histoire riche et diversifiée. Aux quatre coins de la région, on retrouve des organismes ou des institutions qui se sont donnés comme mission de préserver, de mettre en valeur et de faire connaître le patrimoine, a précisé M. Blanchette.

Une précédente version de ce texte laissait entendre, citant Équité Outaouais, que l’Outaouais reçoit 2,52 $ par habitant en matière de culture. Or, cette somme représente le sous-total des dépenses par habitant pour le patrimoine, les institutions muséales et les archives, et non le total pour tout le secteur culturel.

M. Blanchette a a ajouté que les organismes sont soutenus et encouragés par la Ville de Gatineau et par les MRC de la région, mais pas par le gouvernement du Québec.

Équité Outaouais doit rencontrer les trois députés régionaux de la Coalition avenir Québec (CAQ) le 6 septembre prochain.

Trois recommandations du regroupement citoyen Équité Outaouais

  • Que l’écart abyssal entre le financement de la culture en Outaouais et celui des autres régions du Québec soit comblé, particulièrement dans le secteur patrimoine et muséologie.
  • Que tous les députés de l’Outaouais appuient de façon formelle et concrète le projet de musée régional proposé par le Réseau du patrimoine de Gatineau et de l'Outaouais (RPGO) et soutenu par de nombreuses instances régionales, dont la Ville de Gatineau.
  • Que les députés de l’Outaouais fassent pression pour que le processus d’agrément des institutions muséales soit révisé de façon à tenir compte des réalités régionales.

Le regroupement citoyen veut rappeler au gouvernement qu’il serait temps pour lui de « traiter de façon équitable et respectueuse » la région de l’Outaouais dans le domaine de la culture.

En fait, le seul joueur absent est le gouvernement du Québec. Les chiffres relatifs au financement de la culture dans notre région sont éloquents. Nous demandons à tous les députés de la région de traiter de façon équitable et respectueuse la culture, a conclu le nouveau porte-parole d’Équité Outaouais, section culture.

Ottawa-Gatineau

Culture