•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Travaux à l'aéroport de Fond-du-Lac : la communauté reçoit l'appui de West Wind Aviation

Un avion roule sur la piste de l'aéroport de Fond-du-Lac, dans le nord de la Saskatchewan, devant des arbres enneigés.

Un appareil de la compagnie aérienne West Wind Aviation s'est écrasé peu de temps après le décollage à l'aéroport de Fond-du-Lac, dans le nord de la Saskatchewan, en décembre 2017.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le chef de la Première Nation Denesuline de Fond-du-Lac, Louie Mercredi, reçoit l’appui du président-directeur général de West Wind Aviation, Michael Rodyniuk, dans sa quête pour sécuriser la piste d'atterrissage de l’aéroport de la petite communauté du nord de la Saskatchewan.

Michael Rodyniuk estime que, si on agrandissait la piste d’atterrissage de 1524 mètres, elle serait semblable aux pistes d’atterrissage des autres communautés du nord de la province, notamment celles de Stony Rapids et de Buffalo Narrows.

Les améliorations proposées à l’aéroport de Fond-du-Lac élimineraient une partie des problèmes qu'on a avec les pistes plus courtes, indique-t-il.

En décembre 2017, l'écrasement d'un avion de sa compagnie aérienne s’est écrasé près de l’aéroport, peu de temps après le décollage, a fait un mort et neuf blessés graves.

La semaine dernière, Louie Mercredi a déploré le manque d’engagement du gouvernement provincial dans ce dossier.

Il a aussi affirmé que la province avait abandonné les membres de la communauté de Fond-du-Lac après avoir entamé des études d’ingénierie pour évaluer la faisabilité d’un tel projet, en mai 2018.

Selon lui, les coûts liés à l’agrandissement de la piste d’atterrissage de l’aéroport de Fond-du-Lac se situent entre 30 et 35 millions de dollars.

La ministre déléguée aux Affaires des Premières Nations, des Métis et du Nord de la Saskatchewan, Lori Carr, avait quant à elle rétorqué que la piste d’atterrissage respectait les normes de Transports Canada et qu’elle pouvait être utilisée sans danger.

Le vice-premier ministre de la Saskatchewan, Gord Wyant, avait aussi souligné que la communauté de Fond-du-Lac aurait souhaité obtenir du financement d’Ottawa par le biais du Programme d’infrastructure Investir pour le Canada, mais que les représentants de la communauté éloignée n’avaient pas soumis de demande officielle avant la date butoir du 20 juin.

Avec les informations de CBC News

Saskatchewan

Politique provinciale